Bifrost N°46
( Bifrost 46 )
de Gérard Klein et Alastair Reynolds
aux éditions Le Bélial
Genre : SF

Auteurs : Gérard Klein , Alastair Reynolds , Christophe Lambert
Couverture : Eric Scala
Rédaction : Olivier Girard
Date de parution : mai 2007 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Revue
Nombre de pages : 200
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Gérard Klein ou Alastair Reynolds

Quand Bifrost met un grand de la SF à l’honneur

Pour ce numéro 46 de Bifrost, la revue a choisi de mettre à l’honneur un très grand de la SF française : Gérard Klein. Résultat : une nouvelle, une bibliographie complète et près de 70 pages d’interview ! Il n’en fallait pas moins pour parcourir une vie en grande partie dédiée à la science fiction. Rappelons simplement qu’il est encore aujourd’hui à 70 ans le directeur de la collection Ailleurs & Demain chez Robert Laffont et de la collection SF au Livre de Poche. Il aura également été l’auteur de nombreux romans et nouvelles. Pour l’occasion d’ailleurs la revue publie donc une petite fiction inédite : Le Rôle de l’homme... Il y met en scène le dernier homme sur Terre agonisant entouré de ses serviteurs robotiques. Une nouvelle courte et efficace qui permet de toucher du doigt le style de Gérard Klein, même si elle semble anecdotique par rapport à son oeuvre. Le meilleur du dossier étant bien entendu l’interview. Elle est riche d’informations et contient en plus quelques paroles émouvantes. Derrière le directeur de collection et l’auteur, on découvre un peu l’homme. Un moment rare et précieux.

Un Christophe Lambert classé X

Hormis cette nouvelle de Gérard Klein, on trouve donc au sommaire de ce 46ème Bifrost une nouvelle de Christophe Lambert. Si d’habitude il se consacre plutôt à la littérature jeunesse, Christophe Lambert ne se prive pas du plaisir de faire quelques incursions en littérature "adulte", la meilleure preuve étant son dernier roman Zoulou Kingdom. Pour Bifrost il a écrit une nouvelle mélangeant sexe et SF avec un couple aimant faire l’amour dans des situations impossibles et périlleuses. Quitte à voyager dans le temps pour cela !

Il est suivi par Alastair Reynolds qui nous entraine le temps d’une histoire sous les glaces du satellite Europe à la suite d’un espion qui doit réussir une mission particulièrement dangereuse. Une nouvelle qui appartient au cycle et à l’univers des Inhibiteurs.

Les amateurs de nouvelles déçus ?

Pour cause d’interview à rallonge, le sommaire de Bifrost ne contient qu’une cinquantaine de pages de fictions. Les amateurs de nouvelles seront donc sans doute un peu frustrés même si le sommaire de cette partie est plutôt de qualité. Pour le reste, c’est sans doute un numéro qui fera date avec ce long dossier sur Gérard Klein. On l’a dit, c’est un grand de la SF française. Cela méritait bien qu’Olivier Girard pousse un peu les murs de ses rubriques pour lui consacrer la place qu’il convenait. Un bel hommage et un numéro indispensable.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.