Bloody Valentine
( Les vampires de Manhattan 0 )
de Melissa De La Cruz
aux éditions Albin Michel ,
collection Wiz
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Vampire

Auteurs : Melissa De La Cruz
Traduction : Valérie Le Plouhinec
Date de parution : février 2011 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 146
Age minimum : 12 ans
Titre en vo : Bloody Valentine
Cycle en vo : Blue bloods
Parution en vo : décembre 2010

Lire tous les articles concernant Melissa De La Cruz

La chronique écrite de Claire, 14 ans.

Mélissa de la Cruz est une auteure originaire des Philippines, qui a étudié à New York. Elle créa ses premiers livres à 22 ans, mais ne fut pas encore publiée. Plus tard, sa série Les Vampires de Manhattan lui assura un grand succès.

Bloody Valentine est un recueil de trois nouvelles qui se réfèrent à la série à succès des Vampires de Manhattan.

Nuits d’ivresse à Manhattan (1ère nouvelle)

Oliver a perdu son amour Theodora. Il ne lui appartient plus, ce n’est plus son familier. Afin de se « défamaliariser », le jeune homme se rend à la maison de sang, déterminé à oublier la belle vampire. Cependant, la barmaid du Holiday Cocktail Lounge, également vampire, semble pouvoir satisfaire à elle seule ce besoin…

Je ne trouve pas cette première nouvelle intéressante, elle n’apporte pas grand-chose (d’autant qu’elle est très courte). Il s’agit d’un complément pour Les Vampires de Manhattan, on retrouve les mêmes personnages, mais on pourrait s’en passer.

Tout ce que je vois me fait penser à toi (2ème nouvelle)

Allegra Van Alen vient de recevoir une balle de hockey dans la tête, elle est amenée à une clinique. Une fois soignée, la jeune vampire retrouve un cours de vie normal et retrouve le beau Bendrix…ainsi que son « frère jumeau » Charles. Ce dernier commence sérieusement à l’agacer. Car il s’agit de Michel, bien sûr, celui qui l’aimera pour toujours et à jamais. Arrivera-t-elle à résister à sa persistance ?

 Bien que je ne sois pas fan des trois nouvelles, je trouve celle-ci meilleure. Le contexte nous parle peut-être plus. Il y a tout de même des scènes inutiles, fades, des dialogues peu intéressants, des remarques qui se voudraient humoristiques mais qui n’ont pas grand effet.

L’anneau de feu (3ème nouvelle)

Theodora s’apprête à s’unir à Jack lorsqu’un évènement imprévu vient perturber les préparatifs. Un Venator l’attend chez elle et lui ordonne de donner un anneau à son fiancé, un cadeau qui limiterait son pouvoir d’Abbadon. Auquel cas un ami cher périra. L’amour de Theodora envers Jack sera sa prison. Ça s’agite dans le Glom.

Cette nouvelle n’a pas grand intérêt. Comme pour la deuxième, il y a des scènes inutiles, des évènements peu probables, trop « faciles ». L’histoire est trop rapide pour qu’on puisse savourer quoi que ce soit. L’amour entre Theodora et Jack est exagéré, trop pesé et répétitif. 

Bloody Valentine n’est pas un recueil que je conseillerais dans l’absolu, mais il peut intéresser naturellement les fans du roman qui l’a inspiré : Les Vampires de Manhattan.

Claire Nottola


chroniqueur(se) ado.

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.