Camelot 3000
( Camelot 3000 2 )
de Brian Bolland et Mike Barr
aux éditions Bulle Dog
Genre : Comics
Sous-genres :
  • SF

Scénariste : Mike Barr
Dessinateur : Brian Bolland
Date de parution : juin 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Intégrale
Nombre de pages : 300
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Brian Bolland ou Mike Barr

De Batman au futur...

Malgré les apparences, Brian Bolland est loin d’être un inconnu. Principale étape de sa carrière en BD, sa collaboration avec Alan Moore pour un album de Batman : Rire et Mourir (aux éditions Delcourt). De son côté, Barr a également travaillé sur le héros chauve-souris le temps d’un album aux éditions USA : Le Fils du démon avec Bingham.

Retour vers le futur

Londres, en l’an de grâce 3000. C’est cette année là que débarquèrent les envahisseurs. Ils ravagèrent la Terre sans crier gare. Tom Prentice est un jeune archéologue qui, en voulant se réfugier, découvre la tombe du roi Arthur sous le Tor de Glastonbury en Angleterre. Le hic c’est que ce dernier n’est pas mort et avec l’aide de Tom, il ramène Merlin des limbes. Le Mage permet au roi de récupérer Excalibur, renvoie les âmes des défunts chevaliers de la Table ronde dans de nouveaux corps. Hélas, si ces légendaires héros sont de retour, une autre personne l’est aussi : la fée Morgane, la demi-sœur d’Arthur. C’est elle qui est en fait à la tête de ces aliens et qui a décidé d’envahir la Terre. Arthur et ses compagnons décident alors de se battre pour défendre leur planète. Ils reforment la Table ronde au sein du nouveau Camelot, un satellite en orbite autour de la terre. C’est durant une bataille contre les aliens que Tom est grièvement blessé en voulant protéger le roi. Par cet acte de bravoure, un nouveau chevalier rejoint la Table ronde. Pour le sauver, il n’existe qu’une seule solution : trouver le Saint Graal qui guérit toutes les blessures. Les chevaliers partent alors en quête en sachant très bien que l’ultime bataille approche et qu’ils devront combattrent Morgane et Mordred.

De l’audace, encore de l’audace...


Voici une réactualisation du mythe Arthurien qui ne manque pas d’audace. Transporter une histoire médiévale dans le futur est assez osé. Malgré certaines incohérences par rapport au conte original c’est une histoire qui tient la route. On retrouve quand même la même évolution que dans l’histoire originale, ce qui prouve que Mike Barr connaît bien son sujet. Les dessins, malgré le fait qu’ils soient en noir et blanc, sont à la hauteur. L’ensemble vaut le détour et peut vraiment plaire aux amateurs d’Arthur Pendragon.

Pierre Demetz

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.