Cavale vers les étoiles
de Ryoma Nomura
aux éditions Casterman ,
collection Sakka
Genre : Manga

Auteurs : Ryoma Nomura
Traduction : Wladimir Labaere
Date de parution : août 2017 Inédit
Langue d'origine : Japonais
Type d'ouvrage : Album
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Ryoma Nomura

Uchronie manga

Bienvenue dans un monde dominé par l’Empire Britannique. Grâce à sa supériorité en matière technologique et robotique, les anglais (toujours perfides) cherchent à fabriquer une armée de super soldats cyborgs afin de damer le pion aux soviétiques. Afin de perfectionner ces futurs supers soldats, il a été décidé de leur injecter de l’ADN martien, volé bien sûr car la planète rouge est indépendante de la Terre.

 

 

Et voici donc Kinu, qui erre dans les rues après avoir échappé à ses geôliers. Elle veut repartir sur Mars mais elle a les britons aux fesses… Là, elle rencontre Roku, une petite vendeuse de nouilles dotées de jambes cybernétiques. Après un début un peu difficile, Roku va aider Kinu mais cela suffira-t-il ?

De l’action, toujours de l’action

 

 

 

L’auteur de ces lignes, plutôt spécialiste des comics, avoue ne pas avoir lu de mangas depuis… des lustres. Akira l’a marqué, Video Girl et Gunm aussi mais ça fait longtemps. Cavale vers les étoiles sort de l’imagination du mangaka Ryoma Nomura, dont c’est apparemment la première publication chez Casterman.

Avouons-le, on ne s’ennuie pas ! Le résultat est assez brut, dynamique et ne s’embarrasse pas forcément de perfection dans les proportions. On peut regretter aussi un manque de profondeur des personnages. Reste que, grâce à un découpage testostéroné, le lecteur a l’impression de se retrouver dans le grand huit. On sent également une grosse influence cyberpunk. Au final, un bon divertissement.

Sylvain Bonnet