Celui qui est resté débout
( Le Jardin des Epitaphes 1 )
de Taï-Marc Le Thanh
aux éditions Didier Jeunesse
Genre : SF
Sous-genres :
  • Post apocalyptique

Auteurs : Taï-Marc Le Thanh
Date de parution : septembre 2016 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 384
Age minimum : 11 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Taï-Marc Le Thanh

La chronique écrite de Lola P., 15 ans.

La série
 
"Le Jardin des Épitaphes" est une série en deux parties, dont le premier tome "Celui qui est resté debout" est paru le 28 septembre 2016. Le deuxième et dernier tome, "Aimez-moi", sortira en mai 2017. Les couvertures et les images des personnages ont été réalisées par l’auteur lui-même, aussi graphiste.
 
La série possède son propre site internet, où sont visibles les fiches de personnages, le parcours des héros et bien d’autres choses.
 
 
L’auteur

Taï-Marc Le Thanh est né le 5 juillet 1967 à Antony (Hauts-de-Seine). Il est graphiste et auteur de livres pour la jeunesse. Il a d’abord fait des études scientifiques, pour ensuite se tourner vers les arts graphiques. Il étudie à L’atelier de Sèvres, à Paris (VIè), aux Beaux-Arts de Rueil-Malmaison et à l’EMSAT(École Municipale Supérieure des Arts et Techniques de la ville de Paris) d’où il sort diplomé en 1995.

Il réalise de nombreux albums jeunesse en collaboration avec des illustrateurs comme Babayaga (2003), avec l’illustratrice Rébecca Dautremer, Le Voleur et le Magicien (2005), avec l’illustratrice Aurélia Fronty, L’Odyssée d’Avalanche (2006) avec l’illustratrice Élodie Nouhen...

Il a également écrit des romans jeunesse comme l’hexalogie (six tomes) Jonah, dont les illustratons de couverture sont réalissées par Rébecca Dautremer, sa femme. Il a également été l’auteur de la pentalogie (cinq tomes) Séraphin Mounton, publié en 2007 aux éditions Gautier-Languereau.

L’histoire

Il y a deux ans déjà, des catastrophes dévastatrices, les "épitaphes", ont ravagé le monde. Hypoténuse retourne à Paris chercher on frère et sa soeur dans le but de retrouver leurs parents, en voyage à Los Angeles avant la catastrophe. Mystère : Hypoténuse a acquis une force surnaturelle et ne garde aucun souvenir des deux années passées.

Les trois héros vont donc se lancer à la recherche de leurs parents, en croisant sur leur routes des Régressifs, des mutants luminescents, des futurs parents et des artistes pacifiques, mais aussi des pillards, une secte assassine, des gloîtreux cannibales et des chiens enragés. Durant ce voyage, ils découvriront la cause de la fin du monde, l’origine de la force d’Hypoténuse et lèvront le voile sur bien d’autres secrets...

Mon avis


On remarque que l’auteur a voulu fourrer plein de messages, de références, notamment au Livre de la Jungle avec les "régressifs", comme à Mad Max avec les bandits de la route. L’écriture est un peu trop "lourde", il y a beaucoup des choses, d’informations d’un coup.

Les phénomènes qui ont eu lieu sont impossibles et irréalisables, mais en lisant, ça m’a smblé très réaliste à la fois. On se doute que l’auteur est allé loin pour les trouver !

Enfin, une chose ressort : le "sentiment", l’amour qu’éprouvent des frères et soeur et qui se développe au fil de leurs aventures, des dangers toujours plus critiques, et des exploits d’Hypoténuse. Si le petit frère n’est pas jovial et parait froid et distant au début, la petite soeur saura toujours nous redonner le sourire en chantant, posant toutes sortes de questions et en étant le "coeur" du groupe.

Un livre qui m’a touchée, même si la fin est vraiment incroyable (hé, hé).

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.