Cette vie derrière nous
( Walking Dead 2 )
de Charlie Adlard et Tony Moore
aux éditions Delcourt ,
collection Contrebande
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Zombies

Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateur : Charlie Adlard
Traduction : Edmond Tourriol
Date de parution : janvier 2015 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 142
Age minimum : 13 ans
Titre en vo : The Walking Dead 7-12

Lire tous les articles concernant Charlie Adlard ou Tony Moore

La chronique écrite d’Adrien, 10 ans.

Les auteurs

Robert Kirkman est un scénariste américain qui a d’abord écrit la série comics « Battle Pope », puis « Brit », avant de signer les séries cultes « Invincible » et « The Walking Dead ». Cette dernière série de BD a connu un succès mondial, avant d’être reprise en série télé et de connaître un nouveau succès mondial.
 
Tony Moore a dessiné toutes les séries de Robert Kirkman, mais également « Les Exterminateurs » (« Bug Brothers ») ou d’autres séries chez Marvel (Spider-Man, Marvel Saga,…).

Charlie Adlard est un dessinateur assistant de Tony Moore.

« Cette vie derrière nous » est le deuxième tome de la série « Walking Dead ».

L’histoire
 
Le clan des survivants emmené par Rick veut s’enfuir pour trouver un endroit calme, à l’abri des zombies. Ils trouvent trois nouvelles personnes non contaminées, Tyreese, Julie et Chris. Ils découvrent une nouvelle ville, Wiltshire, mais ne remarquent pas un panneau « Tous morts, n’entrez pas ! ».

Alors qu’ils exploraient les maisons, l’une des leurs, Donna, est attaquée par un zombie. Elle est mordue et quand son mari, Allen, tire sur le zombie, tous les zombies de la ville sont alors à leurs trousses.

Ils s’enfuient dans une forêt et le jeune Carl se fait tirer dessus par Otis, un jeune fermier des alentours qui croyait voir un mort-vivant. Pour s’excuser, Otis emmène Carl, blessé grièvement, et le groupe dans une ferme toute proche.

Mon avis
 
J’aime ce tome autant que le premier. Je trouve qu’il se passe même plus de choses. Il y a de nombreux personnages, mais, grâce aux dessins et aux scénarios, on ne se perd pas dans le récit. Je trouve que l’épisode de la ferme, la meilleure partie de l’histoire, arrive un peu tard (en plein milieu du livre).

Je trouve qu’Hershel, le propriétaire de la ferme, est un peu étrange, un peu fou, plus fou que dans la série. Il a de nombreux enfants et il détient un terrible secret…
Du coup, la fin n’est pas trop surprenante.

Le noir et blanc des dessins de type comics rend l’atmosphère plus stressante.
 
Je ne conseille cette BD qu’à ceux qui n’ont pas trop peur des zombies…
 

Adrien Nottola


chroniqueur(se) ado.

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.