Cités perdues
( Emblèmes 8 )
de Alain Pozzuoli
aux éditions L’Oxymore
Genre : Fantastique

Auteurs : Emblèmes , Sire Cédric , Merlin Gaunt , Léo Henry , Anatole Le Braz
Couverture : Claudine Béhin
Anthologiste : Alain Pozzuoli
Date de parution : février 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Anthologie
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Emblèmes ou Sire Cédric

Du classique, du bon et du moins bon

Pour son 8ème numéro, l’anthologie périodique Emblèmes s’attaque aux cités perdues. Un thème étonnant tout en étant logique et qui pouvait receler de belles surprises. Aux commandes, Alain Pozzuoli à qui l’on doit la première étude française sur Bram Stocker en 1989 (à la Librairie Séguier), un dictionnaire du fantastique en 1992 (éd. Jacques Grancher) et un guide littéraire de Londres en 1999 (éd. Hermé). Il a également adapté certaines œuvres à la radio comme Carmilla, Frankenstein, L’invité de Dracula et quelques autres… A noter également qu’il était déjà au commande d’Emblèmes pour son numéro 3 sur Les Momies.

Voyage dans Pompéi.

Plutôt que de s’attarder sur les nouvelles un peu décevantes, on retiendra les bons textes de certains auteurs. Parmi eux l’histoire de Merlin Gaunt autour de Pompéi et un visiteur qui en marchant des les rues de la cité dévastée fait un voyage dans le temps à l’époque de la splendeur de la ville. On retiendra également Babylone de Sire Cédric et une jeune femme hospitalisée prise en pitié par un dieu ancien, ou bien encore D’autres viendront après moi de Léo Henry et la découverte d’une ville mythique par un drôle d’explorateur.

Mitigé

En refermant les pages de ce numéro 7 d’Emblèmes, on a une impression mitigée. Celui d’avoir parcouru une anthologie qui n’a pas tenu toutes ses promesses. Si certaines nouvelles sont plutôt sympathiques, d’autres sont franchement décevantes. Et pourtant certaines initiatives sont louables comme les rééditions de L’Atlantide de Platon ou des Villes englouties du conteur breton Anatole Le Braz. Bref, ce numéro 7 contient de très bonnes choses, mais d’autres un peu moins bonnes. A vous de voir ce que vous préférez retenir.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.