Conan l’aventurier
( 1 )
de Robert E. Howard
aux éditions J’ai lu ,
collection Fantasy
Genre : Fantasy

Auteurs : Robert E. Howard
Couverture : Olivier Frot
Traduction : François Truchaud
Date de parution : mars 2004 Inédit
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : Conan The Adventurer
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Robert E. Howard

Quatre défis pour quatre nouvelles aventures

Les éditions J’ai Lu continuent sur leur lancée en publiant d’autres nouvelles de Robert E. Howard, un des pères de l’Héroïc Fantasy. Voici donc, Conan L’Aventurier, la suite, comme le titre l’indique, des aventures de Conan, guerrier Cimmérien à la musculature majestueuse.

Quatre aventures pour le plus grand guerrier de son temps

Dans Le Peuple du Cercle noir, Conan est chef guerrier des tribus d’Afghuli. Huit de ses hommes sont tenus prisonniers par le roi Vendhya. Pour les libérer, le jeune Cimmérien décide de kidnapper la Devi Yasmina. Malheureusement, la personne de la Devi est convoitée par de nombreuses personnes, chacun y voyant son propre intérêt (rançon ou assassinat). Conan doit fuir avec Yamisna vers la montagne des Noirs Prophètes...

Dans L’Ombre de Xuthal, Conan a réchappé à la bataille opposant le prince de Koth au roi Strabonus. Il s’enfuit dans le désert avec Natala, une jeune femme aux formes enivrantes. Assoiffés, affamés, ils arrivent aux portes d’une ville endormie où règne un démon.

Dans Les Tambours de Tombalku, Amalric, ami de Conan, fuit dans le désert en compagnie de Lissa, une jeune femme qu’il a sauvée des bras des hommes du désert. Il ramène Lissa à Gazal, une ville morte où règne une créature qui dévore les êtres humains...

Dans Le Bassin de l’île aux Géants, Conan décide de prendre la mer. Il est engagé à bord du Wastrel. Arrivant près d’une île, le bateau jette l’ancre et l’équipage descend à terre. Une tribu d’hommes-démons les accueille comme il se doit... Dans l’horreur et la barbarie !

Barbarie et libido

Dans la lignée des autres nouvelles de Robert E. Howard, nous retrouvons Conan, le héros qui réfléchit avec ses muscles et son bas-ventre. Ce genre de littérature s’adresse à un public bien précis, adepte de bagarres, gros muscles et de jolies jeunes filles au corps sublime et aux lèvres pulpeuses. Et j’allais oublier de créatures et de démons de toutes sortes.

Pour les autres, ce genre de nouvelles éveillera peut-être un petit intérêt (du à une certaine curiosité), mais si les premières pages font sourire, le lecteur finit rapidement par se lasser. Quant aux lectrices, vous risquez d’être vite excédée par la misogynie ambiante où le personnage féminin ne sert qu’à titiller la libido de la gente masculine.

Bourrées de clichés sur le guerrier parfait, c’est-à-dire bodybuildé et avec deux neurones dans le cerveau, les nouvelles ont tendance à suivre toujours le même schéma et se finissent de la même manière : Conan tue la ou les créatures et embarque la magnifique greluche. Vous l’aurez compris Conan l’Aventurier est un receuil pour les fans.

Laure Ricote

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.