Cosmose
( ApocalypseMania 5 )
de Philippe Aymond et Laurent-Frédéric Bollée
aux éditions Dargaud
Genre : SF

Scénariste : Laurent-Frédéric Bollée
Dessinateur : Philippe Aymond
Couleurs : Philippe Aymond
Date de parution : février 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 46
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Philippe Aymond ou Laurent-Frédéric Bollée

Fin du premier cycle

Depuis Mai 2009, quatre rayons de lumière blanche frappent la Terre en quatre endroits différents. Chaque rayon a sa particularité : faire d’un homme un surhomme, ou un monstre, offrir un diaporama de parfums et de visions, ou bien encore téléporter quiconque y pénètre sur un monde inconnu. Après avoir été séquestré par l’armée et enlevé par une secte, Jacob Kandahar est devenu presque aveugle. Pour répondre à la signification des quatre rayons et à leur message , il décide d’entamer un voyage à travers les rayons avec son assistant Ardel et la journaliste Hannah . Une promenade qui ne restera pas sans conséquence pour nos voyageurs.

Deux auteurs, deux parcours...

Né à Paris en 1968, titulaire d’une maîtrise d’Arts Plastiques, Philippe Aymond rencontre Coutelis qui l’initie aux rudiments de la BD réaliste en 1987. En 1989, il débute aux côtés de Chapelle et Labiano sur la série Canal Choc (quatre tomes aux Humanoïdes Associés) écrite par Pierre Christin et supervisée par Jean-Claude Mézières. Il rejoint les éditions Dargaud en 1992 pour L’Homme qui fait le tour du monde, avec Cabanes et Christin puis Les Voleurs de Villes avec ce dernier, dans la collection Long Courrier. Depuis 1997, il anime, toujours sur des scénarios de Christin une nouvelle série d’aventure contemporaine : Les 4X4. En 2000, il retrouve Coutelis et met en couleurs sa série AD Grand-Rivière, écrite par Laurent-Frédéric Bollée.

Né en 1967 , Laurent-Frédéric Bollée signe à 21 ans son premier contrat d’édition dans la BD, pour devenir le co-scénariste, aux côtés de Christian Godard, d’une série parallèle au Vagabond des Limbes baptisée Les 13 Transgressions. Quatre ans plus tard, il signe un one-shot de science-fiction chez Dargaud : Spartakus - Fatal carnaval (avec Valdman). Il retrouve quelques temps après Al Coutelis (qui avait dessiné Les 13 Transgressions) pour une nouvelle série policière avec un héros black : AD Grand-Rivière (Casterman). ApocalypseMania lui permet de collaborer enfin avec son ami Phil Aymond qu’il connaît depuis plus de dix ans. Il vient également de signer une biographie consacrée au grand escrimeur Lucien Gaudin, parue aux Editions Cristel. Par ailleurs journaliste de télévision, spécialiste des sports mécaniques, il a travaillé pendant dix ans au service des Sports de France 2. Il est maintenant rédacteur en chef de la chaîne thématique Motors TV et commentateur pour Eurosport et Kiosque F1.

" Pour moi, l’important est de surprendre sans cesse le lecteur "


Voila ce que déclarait le scénariste L.F. Bollée il y a peu de temps. Et bien c’est le cas encore une fois. Pour la fin de ce premier cycle dit des lumières. Bollée nous entraîne dans un voyage digne de 2001, L’Odyssée de l’espace. On est entraîné dans un voyage au pays de l’étrange. C’est un projet ambitieux que de vouloir décrire un univers ou plutôt une dimension. Mais c’est réussi. Encore une fois, on reste scotché à l’histoire, fini les suppositions sur les rayons, place à la découverte. Bollée nous change de niveaux ; nous ne sommes plus dans un combat entre nations mais plus dans une lutte de type le Bien contre le Mal. Un rien de déjà vu avec la rencontre finale mais qui passe sans problème comme était passé le film Contact (avec Jodie Foster ). Le prochain cycle, qui devrait compter trois tomes, sera, j’espère, plus mystique car il manque une dimension grandiose à cette série et un approfondissement du personne de Kandahar. En attendant la suite, venez découvrir la fin du cycle des lumières avant le cycle des épreuves.

Thomas Ryngel

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.