Darwin’s Game 1
( Darwin's Game 1 )
de Flipflop’s
aux éditions Ki-oon ,
collection Seinen
Genre : Manga
Sous-genres :
  • Seinen

Auteurs : Flipflop’s
Date de parution : août 2014 Inédit
Langue d'origine : Japonais
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 208
Age minimum : 11 ans
Titre en vo : Darwin's Game 1
Cycle en vo : Darwin's Game

Lire tous les articles concernant Flipflop’s

La chronique écrite d’Adrien, 12 ans.

L’auteur

Flipflops (littéralement « tongue ») est un duo d’auteurs japonais composé de Ginko et Yuki Takahata.

L’histoire

Kaname, un adolescent d’environ 16 ans, se voit un jour emporté dans un jeu diabolique : le Darwin’s Game. Dans ce jeu, les joueurs s’enrichissent très vite, mais ils doivent tuer d’autres joueurs, sinon ils se font tuer. Chaque joueur a un pouvoir spécial : le sigil (par exemple, se rendre invisible, contrôler l’eau).
 
Après avoir survécu à son premier duel, Kaname prend vraiment conscience des risques qu’il court et décide de recontacter Shuka, une fille ayant l’expérience du jeu qui tente de l’aider par SMS. Un jour, ils se donnent rendez-vous pour discuter, mais Shuka se révèle plus dangereuse que prévu…

Mon avis

J’ai été agréablement surpris par ce manga SF, car il mêle jeu vidéo et survie dans la vie réelle. Le personnage principal ne connaît pas trop le principe du jeu et nous le fait découvrir peu à peu. Il reçoit des instructions sur le jeu vidéo et doit réaliser des actions dans le réel (un réel du futur où on peut être invisible et se téléporter).
 
J’aime bien ce mélange entre jeu virtuel et réalité. On peut, par exemple, acheter des armes, des munitions dans une boutique virtuelle du jeu et les recevoir par colis chez soi en réel. Bien sûr, dès que des joueurs sont tués dans la vie réelle, la police s’interroge et commence les enquêtes sur ce jeu mystérieux.
 
Je ne trouve pas ce manga trop violent. Les dessins sont fins et élégants, souvent centrés sur les visages. L’histoire est intéressante, on suit le personnage principal qui est une victime potentielle…

Cette série débute bien, elle est très réussie. C’est un de mes mangas préférés.
 

Adrien Nottola


chroniqueur(se) ado.