Délivrez-moi
( 1 )
de Jasper Fforde
aux éditions Fleuve noir
Genre : Fantastique

Auteurs : Jasper Fforde
Traduction : Roxane Azimi
Date de parution : mai 2005 Inédit
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 412
Titre en vo : Lost in a Good Book
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Jasper Fforde

"Si vous souhaitez vous plonger dans la conception de l’intrigue ou faire une excursion au-delà du texte sur la pochette d’un disque, vous allez devoir suivre une formation."



Après avoir travaillé pendant vingt ans dans l’industrie cinématographique, Jasper Fforde se lance dans une carrière d’écrivain. L’Affaire Jane Eyre, son premier roman, est déjà un grand succès et il faut l’avouer, c’est un roman frapadingue ! Au début, cela devait être un one shot, mais devant les sollicitations de son éditeur, Jasper Fforde a accepté de faire une suite : Délivrez-moi ! Deux autres tomes sont déjà parus en Grande-Bretagne et un cinquième est en cours d’écriture. Un peu de patience car l’écriture de l’auteur, son style et ses jeux de mots ne facilitent pas la tâche des traducteurs.

Et donc, une fois de plus avec un scénario abracadabrant et un second degré fabuleux, Jasper Fforde nous entraîne dans un roman ubuesque mélangeant les genres : polar, fantastique, science-fiction, comédie... et où la réalité côtoie les œuvres classiques et leurs personnages.

Pour les curieux, visitez le site de Jasper Fforde : www.jasperfforde.com et celui sur son héroïne, Thursdayt Next : www.thursdaynext.com. D’ailleurs, d’autres sites sur la série ont été déclinés dont un sur les dodos.

"On dit que la première fois qu’on sauve le monde est aussi la plus dure."

Thursday Next, OS-27, Littératec (en décodé : détective à la brigade littéraire du service des Opérations Spéciales basée à Londres), profite d’un répit bien mérité après avoir sauvé l’héroïne de L’Affaire Jane Eyre. Certes, elle a changé la fin du roman, et alors ? De toute façon, elle n’était pas terrible et c’est mieux ainsi. Thursday est heureuse car elle a aussi trouvé chaussure à son pied. Marié avec Landen, un vieil ami avec qui elle avait fait la guerre de Crimée et qu’elle avait perdu de vue, elle est d’autant plus heureuse qu’elle est enceinte. Tout pourrait aller bien, mais malheureusement, lorsque l’on est héroïne de roman, c’est rarement le cas.

Goliath, organisme véreux, a d’autres projets pour la jeune femme. Ils ont éradiqué son mari en le faisant mourir enfant dans un accident de voiture, et la menacent : si elle veut retrouver son mari, elle doit délivrer Jack Maird, criminel qu’elle a emprisonné dans un poème d’Edgar Allan Poe. Malheureusement, le portail de la prose a disparu. Thursday doit trouver un autre moyen pour entrer à l’intérieur des livres...

"Une fois que vous aurez posé les yeux sur le concept brut d’un livre, tout ce que vous aurez vu ou ressenti jusque-là vous paraîtra aussi passionnant qu’un tapis d’escalier."

Délivrez-moi ! est du même acabit que L’Affaire Jane Eyre, voire encore plus abracadabrant et on ne s’en lasse pas. Jasper Fforde adore s’amuser, et il s’en donne à coeur joie : il joue avec les romans classiques, les maltraite, secoue les clichés et bouscule le lecteur dans ses acquis. Ainsi, Miss Havisham, héroïne des Grandes espérances de Charles Dickens, est la formatrice de Thursday et le Chat du Cheshire d’Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll, se retrouve bibliothécaire. L’auteur pousse même le bouchon jusqu’à faire passer en jugement son héroïne devant le juge du Procès de Kafka. Un vrai délire délicieux.

L’auteur pousse les limites : il maîtrise les règles de la littérature et les codes de la narration, les détourne et les distille dans un roman de science-fiction. Outrage ! Mais quelle honte : la science-fiction n’est pas un genre littéraire... Et pourtant, Jasper Fforde démontre le contraire avec prouesse, une belle pirouette qu’il faut saluer.

"J’ai tendance à considérer que la plupart des coïncidences sont de simples caprices du hasard"

Spécialiste de la littérature classique, l’auteur excelle dans la science-fiction en mélangeant les thèmes : voyages dans le temps (avec entre autres des courses-poursuites entre le père de Thursday et la police du temps, un vrai régal) , uchronie, mondes parallèles, clonage (dodo, mammouth et homme de Neandertal... tout y passe, un vrai délire avec toute les conséquences que cela implique), une pointe d’entropie (avec tout un passage savoureux sur le hasard et les coïncidences) ...

Je pourrais ainsi encore parler sans fin de ce roman déjanté et excellent. Mais le mieux est que vous vous fassiez votre propre idée... Et n’oubliez pas, "Les choses peuvent se gâter salement même chez les Bisounours".

Laure Ricote

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.