Dragon de glace
( Bifrost 28 )
de Bifrost et George R. R. Martin
aux éditions Le Bélial
Genre : SF

Auteurs : Bifrost , George R. R. Martin , Guillaume Thiberge , Ursula Le Guin , Bruce Holland Rogers
Rédaction : Olivier Girard
Date de parution : octobre 2002 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Revue
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Bifrost ou George R. R. Martin

Bien joué !

A l’heure ou la fantasy est le genre qui cartonne, à l’heure où une nouvelle revue Asphodale lui est consacrée, l’équipe de Bifrost a décidé de concocter un numéro de pure fantasy à ses lecteurs. Au programme 4 textes qui pour le rédacteur en chef Olivier Girard, sont le reflet d’une fantasy mutli-ethnique et plurielle. Que du bonheur en perspective.

Fantasy magique, classique ou urbaine

Le premier texte de Georges R.R.Martin surfe sur une fantasy relativement classique bien qu’originale. Une petite fille a l’hiver pour allié. Elle ne se sent jamais aussi bien que lorsque le froid et la neige envahissent la plaine. De quoi satisfaire les grands dragons de glace qui vivent lorsque les températures sont bien fraîches et qui d’habitude ne fricotent pas avec les humains. Mais cette particularité n’est pas franchement bien vue de tous et la petite fille est marquée pour toujours du sceau de la différence. Voici un premier texte plutôt très réussi. Martin sait admirablement jouer avec les sentiments et l’aventure pour une histoire de très bonne qualité.

Guillaume Thiberge a lui choisit la fantasy urbaine pour s’exprimer. Un homme s’achète la voiture de ses rêves. Sa particularité, les créatures de la faërie accompagnent son voyage. Drôle et impertinent, Highway 666 est un vent de fraîcheur sur ce numéro et mérite amplement sa place au sommaire.

La magie est le thème central de la nouvelle d’Ursula K.Le Guin. Un vieux magicien sort de sa réserve pour tenter d’apaiser les tremblements de terre dans la région. Mais pour cela il a besoin de retrouver son apprenti. Encore un texte dont la principale caractéristique est d’être d’une indéniable qualité. Dernière nouvelle au sommaire, celle de Bruce Holland Roger. Ici il s’agit plus de fantastique avec un homme qui cherche à soutenir le mari de la femme qu’il désire depuis toujours. Mais pour cela il faudra qu’il replonge dans son passé.

Bravo

Le sommaire de ce numéro de Bifrost est une vraie réussite. Il n’y a rien à jeter, la sentence est claire. Effectivement, 3 des 4 nouvelles donnent des aperçus bien différents de la fantasy. Mais c’est surtout la qualité de leurs auteurs qui leur donne de la saveur. Une vraie réussite qu’on vous dit !

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.