Edo
( Tokyo Ghost 2 )
de Djief et Nicolas Jarry
aux éditions Soleil
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Aventure

Scénariste : Nicolas Jarry
Dessinateur : Djief
Couleurs : Joëlle Comtois
Date de parution : octobre 2006 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Djief ou Nicolas Jarry

La malédiction de l’esprit d’Edo

Nicolas Jarry est né le 19 juin à Rosny-sous-bois. Il est d’abord romancier de Fantasy en publiant Les Chroniques d’un guerrier Sînamm. Sa rencontre avec Jean-Luc Istin au Festival du Film Fantastique abouti à son premier scénario de bande dessinée, Les Brumes d’Asceltis. Ensuite il enchaîne les scénarios : Les Chroniques de Magon, Maxime Murène, Les Contes de Brocéliande, La Rose et la Croix et récemment Les Chemins d’Avalon.

Djief est né le 7 juillet 1971. Il travaille d’abord dans les domaines du multimédia et des jeux vidéo. Après des études en graphisme et en infographie 3D, il fonde et travaille au "Studio virtuel concept" jusqu’en 1999. Par la suite, il se tourne vers le métier de dessinateur. Il commence à dessiner pour le studio Grafiksismick, puis devient indépendant. Remportant plusieurs titres de création, Djief acquiert une renommée qui facilite les collaborations. Citons Stanley Péan et André-Philippe Côté pour leurs scénarios. Récemment il a publié dans "Spirou" avec Alcante de courts récits, Pandora Box et créé, avec Sébastien Caisse, The Grimoire.

La dévotion d’une sœur

Eiko, la sœur de May a été tuée par Kosuke à Tokyo. Depuis son âme hante May. Celle-ci est poursuivie et menacée par l’esprit d’Edo (ancien nom de Tokyo) et un shinigami "berger des âmes". May découvre que son pendentif est le lien entre son âme et ces esprits. Avec l’aide d’une vieille dame et de son ami Ryu, elle va tenter de délivrer l’âme de sa sœur et la sienne. Kosuke est en prison mais il doit accomplir la dernière volonté de son père. Pour éliminer son ancien clan de yakusa, il est prêt à tout. Sa route et celle de May vont se croiser dans de dangereuses circonstances. Vont-ils accomplir, chacun, leur mission ?

Attention aux pouvoirs de l’esprit d’Edo

La violence et la contrainte sont présentes dans cet album qui clôt le cycle de Tokyo Ghost. Le poids de la tradition pèse sur les personnages principaux. Mais la dévotion de May pour sauver sa sœur et son courage donnent de la lumière dans la sombre Tokyo, dévoreuse d’âmes. Quant à Kosuke, il est déterminé à éliminer les anciens yakusa de son père. May et Kosuke sont attachants car ils sont prêts à se sacrifier pour leurs causes. Les couleurs des illustrations reflètent à la fois la mélancolie, la tristesse, la violence de l’histoire. Les traditions et le folklore japonais sont bien décrits. Ce bon album est à conseiller pour les adolescents et les adultes qui aiment un Japon mâtiné de fantastique...

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.