Entretien : Patrick Gyger et Roland Lehoucq
de Roland Lehoucq et Patrick Gyger
aux éditions
Genre : Anticipation

Auteurs : Roland Lehoucq , Patrick Gyger
Date de parution : 0000 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Roland Lehoucq ou Patrick Gyger

Interview de deux des quatre commissaires scientifiques de l’exposition Science et Science Fiction

L’exposition « Science et Science-fiction, des aventures croisées » est visible à la Cité des Sciences et de l’Industrie jusqu’au début de juillet 2011.



Quatre commissaires scientifiques ont travaillé sur cette exposition. Il s’agit d’Ugo Bellagamba, Clément Pieyre, Patrick Gyger et Roland Lehoucq.
Nous avons rencontré les deux derniers au mois de Novembre.

Patrick Gyger, directeur de la maison d’Ailleurs à Yverdon, historien de formation, se présente et explique son rôle dans la conception de l’exposition :



Roland Lehoucq astrophysicien au commissariat de l’énergie atomique se présente également.





Les grands pôles retenus pour l’exposition sont L’espace-temps, l’homme et les machines :


(des précisions apportées par Roland Lehoucq).

« La science nous a montré qu’il ne fallait pas penser l’espace et le temps séparément mais l’espace-temps. »





L’origine du projet d’exposition : l’exposition Star Wars




Du succès de l’expo Star Wars à la création de l’exposition Science et Fiction





Une exposition grand public ?


« La science fiction est un outil d’observation du réel »
« Il y a à la fois des raretés pour bibliophiles et à la fois des raretés pour fétichistes de la série télé »





Des liens entre science et science-fiction, mais aussi des frontières à préciser entre les deux :




« Il était important, pour que le public sorte en n’ayant pas d’idées fausses sur ce qui était faisable ou pas, sur ce qui relevait de la science ou de la fiction, parce qu’il faut reconnaître que les images les plus fortes de la science-fiction sont produites par le cinéma... »




Le Catalogue :



« C’est le même parcours, un parcours enrichi »
« Un projet de livre qui survivrait à l’exposition »





Les premiers retours :



Roland Lehoucq : « Les gens sont soufflés par la richesse des supports »
« Les connaisseurs de science-fiction retrouvent tous les thèmes qu’ils affectionnent dans cette exposition »




Patrick Gyger : « Il faut à la fois plaire au grand public, ne pas le perdre, mais satisfaire aussi les connaisseurs »
« Il n’y a pas eu beaucoup d’expositions thématiques sur la science-fiction [...] c’est la première en France aussi importante »
« Ce qui est motivant, c’est d’avoir la science-fiction, enfin dans un écrin digne de ce nom »

Ketty Steward