Fierce
( 1 )
de Les Frères Love et Les Frères Love
aux éditions Bamboo ,
collection Angle Comics
Genre : Comics

Scénariste : Les Frères Love
Dessinateur : Les Frères Love
Couleurs : Steve Sanders
Traduction : Jean-Marc Lainé
Date de parution : octobre 2005 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 132
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Les Frères Love ou Les Frères Love

De l’excellent !

Jeremy et Robert sont frères et fait rare, ils ont la même passion. Au point de faire des albums de comics ensemble. La présentation de Fierce par Bamboo indique qu’ils sont originaires de la Jamaïque et passionnés de polar et de Vaudou. Un cocktail que l’on retrouve dans l’album.

Les visions de cauchemar

Fierce est un enfant des bidonvilles de Kingston. Mais il n’a jamais été un enfant comme les autres. Il a le don particulier d’avoir des visions sur le futur. Une capacité très vite repérée par le FBI qui en fait le fer de lance d’un de ses groupes d’agents. Mais il existe une marge d’erreur. Et lorsque, après une mission ratée qui a fait de nombreux morts, le FBI veut emprisonner Fierce, celui-ci prend la fuite. Et quel meilleur endroit que la Jamaïque pour se cacher ?

Muscles et talents

Avec Fierce on a l’impression d’être devant un gros film d’action américain. Mais un film étonnamment bien fait. Au niveau du scénario, les frères Love ont trouvé le bon dosage entre action, polar, courses-poursuites, flash-back, mystères et rebondissements. On est vite pris dans l’ambiance de ce one shot énergique avec en plus un vrai héros qui souffre de ses visions. C’est violent, remuant, prenant et en dépit de son côté relativement classique pour le genre, véritablement réussi. Côté dessin, on appréciera les ambiances au niveau des couleurs. Le trait, lui, demande encore à s’affiner sur certaines cases. Mais il est assez travaillé pour bien servir le scénario. L’un des meilleurs comics de la nouvelle collection des éditions Bamboo.

Jérôme Vincent