Guide de survie pour le voyageur du temps amateur
de Charles Yu
aux éditions Gallimard ,
collection Folio SF
Genre : Science Fiction
Sous-genres :
  • Voyage dans le temps

Auteurs : Charles Yu
Couverture : Gérard Dubois
Traduction : Aude Monnoyer de Galland
Date de parution : septembre 2017 Réédition
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 336
Titre en vo : How to Live Safely in a Science Fictional Universe
Parution en vo : 2010
Première parution : septembre 2016

Lire tous les articles concernant Charles Yu

Charles Yu est un réparateur de machines à voyager dans le temps qui se retrouve coincé dans une boucle temporelle où son moi passé tente de l’assassiner. Comment se tirer de là ? Ce premier roman de l’auteur Charles Yu est un hommage à la fois comique et parfaitement maîtrisé au genre de la science-fiction.

Né en 1976, Charles Yu est un Américain d’origine taïwanaise. Il a publié de nombreuses nouvelles dans le New York Times, Slate ou encore le New Yorker. Guide de survie pour le voyageur du temps amateur est son premier roman. Traduit et publié en France en 2016 par l’éditeur Aux forges de Vulcain, il est maintenant disponible en poche chez Folio SF.

Charles Yu est un réparateur de machines à voyager dans le temps. Sa vie en compagnie de son chien Ed et son intelligence artificielle TAMMY se passe bien, jusqu’à ce qu’il se retrouve coincé dans une boucle temporelle. Dans moins d’une minute, son moi du passé va essayer d’assassiner son moi du présent, c’est-à-dire son moi du futur, qui est aussi son moi actuel…

Un thème classique pour un texte unique

Le voyage dans le temps est devenu un thème classique de la science-fiction. Entre machines à remonter le temps et boucles temporelles, Charles Yu s’est mis dans un pétrin que d’innombrables héros de SF ont vécu au fil des âges.

Pourtant, ce court texte est unique. Déjà, il se déroule dans l’Univers Mineur 31, l’un des nombreux univers science-fictionnels qui existent. Et pas le plus abouti, malheureusement pour Charles et les autres personnages qui le peuplent. Ensuite, le voyage dans le temps utilise la science de la chronodiégèse, c’est-à-dire qu’il se sert de la nature et de la fonction du temps au sein d’un espace narratif pour mener son voyageur à destination.

Comme vous l’aurez compris, c’est une approche unique, presque absurde, que réussit Charles Yu, l’auteur, et dans laquelle se trouve empêtré Charles Yu, le réparateur de machines à voyager dans le temps.

Humour, aventure et émotions

Si le contexte est unique, le texte est très bien rythmé : on ne s’ennuie pas. Les aventures s’enchaînent pour le réparateur de machines à voyager dans le temps. Les déconvenues aussi. Et les souvenirs. Dans l’espace confiné de sa machine, dont la forme rappelle une cabine téléphonique, si la référence vous évoque quelque chose, on vit le passé, les émotions, les doutes du héros.

Il est difficile de combiner un univers aussi particulier, éloigné de la cohérence de notre monde, et l’attachement émotionnel aux personnages. Charles Yu y parvient avec maestria, tout en maniant humour, mystère et aventures avec brio.

Sur la quatrième de couverture, l’éditeur annonce que ce premier roman est une ode à la puissance du genre. C’est une belle description de cette courte histoire science-fictionnelle, qui vous plongera dans une aventure à la fois unique et un bel hommage à la science-fiction.

Florie Vignon