ITW Corinne Guitteaud à la rentrée 2012
de Corinne Guitteaud
aux éditions
Genre : Interview

Auteurs : Corinne Guitteaud
Date de parution : 0000 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Corinne Guitteaud

Corinne Guitteaud s’occupe des éditions Voy’el. Elle revient sur l’actualité de sa maison, très présente au niveau numérique, mais également sur ses projets en tant qu’auteur.

Actusf : Tout d’abord une question sur le contexte général. Il n’est pas très bon en librairie avec des chiffres parfois assez inquiétants. Dans quel état d’esprit abordes-tu cette rentrée et les mois à venir ? 
Corinne Guitteaud : En effet, le contexte n’est guère glorieux, on va aligner encore un mois déficitaire entre placements et retours chez les libraires. Les ventes directes, toutefois, marchent plutôt bien, notamment pour ce qui concerne les préventes. Et (mais j’en parlerai plus longuement un peu plus loin), le numérique nous permet de garder la tête hors de l’eau. 
 
 
Actusf : Parmi tes nouveautés il y a l’anthologie On a marché sur... Comment est née l’idée de cette anthologie ? 
Corinne Guitteaud : J’ai été contactée par un membre de l’association Forgesonges qui souhaitait mener un projet avec Voy’el. Or j’avais cette idée dans la tête « On a marché sur… » en imaginant surtout des atterrissages sur des mondes lointains. Mais on a discuté avec Frédéric Hubleur (qui a dirigé le projet pour l’asso) afin d’élargir l’idée. Puis l’AT a été lancé, les textes ont été lus et sélectionnés par le jury et j’ai souhaité reprendre l’illustration de l’affiche pour la couverture de l’anthologie. 
 
 
Actusf : Quels genres de textes peut-on trouver dedans ? 
Corinne Guitteaud : Il y a de la SF, principalement, mais aussi du fantastique. Beaucoup de textes humoristiques et originaux. 
 
 
Actusf : Vous allez publier N.I.X. de Lydie Blaizot, qui a déjà publié le Facteur 119 aux Éditions Voy’el. De quoi s’agit-il ? Quelle est l’histoire du livre ? 
Corinne Guitteaud : NIX est une novella qui paraîtra en petit format (13x20 cm) chez Voy’el à l’automne. Il y est question d’humains améliorés qui ignoraient tout de leur nature particulière jusqu’à un accident à la suite duquel ils découvrent la vérité. Ils parviennent à s’enfuir et font ensuite tout pour retrouver leur ancienne vie et leur place dans la société, un peu comme dans le Facteur 119 et l’on retrouve aussi des personnages bien campés et l’humour qui caractérise l’écriture de Lydie. 
 
 
Actusf : Peux-tu nous présenter cet auteur ? Quelles sont ses qualités qui t’ont donné envie de l’éditer ? 
Corinne Guitteaud : J’apprécie beaucoup l’humour de Lydie et les situations qu’elle imagine dans ses romans. On s’attache facilement à ses personnages et je lui ai d’ailleurs déjà dit que j’espérais bien qu’il y aurait une suite à N.I.X, car on a envie de retrouver l’improbable quatuor qu’elle a créé pour cette histoire. On a d’ailleurs un autre projet de série (en numérique) qu’on a un peu laissé de côté pour l’instant (faute de temps pour moi) qu’elle compte écrire pour Voy’el (un premier épisode est déjà disponible.) J’apprécie aussi chez Lydie le fait qu’elle prend en compte les remarques qu’on peut lui faire, qu’elle admet ses lacunes et reste toujours prête à améliorer ses textes et à les retravailler avec nous. 
 
 
Actusf : Il y aura en novembre le tome 2 du Grand Voyage de Véronique Tarin. De quoi parle ce roman ? 
Corinne Guitteaud : Quand j’ai découvert le roman de Véronique (que nous avons décidé de diviser en deux tomes pour des raisons pratiques), j’ai pensé au Voyage de Chihiro. Elle a créé un univers extrêmement riche et le premier tome n’en donnait qu’un aperçu. Véronique travaille en ce moment sur la correction du tome 2 (cela risque de prendre un peu plus de temps que prévu, d’ailleurs, pour des raisons diverses). Elle a choisi de raconter son histoire à la première personne et au présent, ce qui n’a rien d’évident en soi, mais pour une débutante, elle s’en est sorti remarquablement bien. Dans le tome 2, nous retrouverons Sie-Rã qui est arrivée au temple d’Haboribahor où elle doit être formée pour devenir prêtresse et maîtriser ses formidables pouvoirs. Mais elle se voit rapidement entraînée dans un certain nombre d’intrigues liées aux luttes de pouvoir au sein du temple. Ce tome 2 ne manque pas de souffle, encore une fois, et l’auteur a imaginé toutes sortes de situations vraiment originales. 
 
 
Actusf : As-tu d’autres livres à paraître d’ici la fin de l’année ? Et pour 2013, as-tu déjà tes premiers titres et que peux-tu nous en dire ? 
Corinne Guitteaud : Oui, au catalogue, pour 2012, nous avons La Boîte de Schrödinger d’Olivier Gechter qui paraîtra normalement en fin d’année (il nous reste juste à réaliser l’illustration de couverture, le travail a été confié à Thierry Cardinet) Et pour 2013, plusieurs titres sont déjà prévus (nous sortirons d’ailleurs moins en papier, pour des raisons économiques) : Gospel de J.-C. Chaumette, La Plume du Quetzacoalt de Julien Pinson, Les Nécrophiles Anonymes - 2 de Cécile Duquenne (le manuscrit a déjà été relu et corrigé), Mark Storm – 4, Le Chant de la Malombre - 2 de Gaëlle K. Kempeneers et une anthologie ayant pour thème les mythes africains, dirigée par Marc Bailly, dont le titre reste à définir. En parallèle, nous pensons lancer une collection Y en numérique (Y pour Yaoi) et je vais lancer les AT en novembre ou décembre de cette année. 
 
 
Actusf : Un petit mot sur le numérique. Cela fait maintenant un petit bout de temps que tu travailles sur le sujet. Quel est ton premier bilan ? Est-ce que cela représente des chiffres significatifs chez vous ? 
Corinne Guitteaud : Cela fait trois ans maintenant (presque dès les débuts de Voy’el) que je publie des ebooks. Disons-le clairement : sans le numérique, j’aurais mis la clef sous la porte. Depuis le début de l’année 2012, nous avons vu nos ventes doubler et même tripler avec ce support. La série GeMs (publiée précédemment chez l’Atalante sous forme de trilogie) et plusieurs opérations comme « Découvrez nos sagas » qui se terminent ce mois-ci (septembre) nous ont permis de nous faire connaître. Et, comme je le disais plus haut, on envisage plusieurs projets uniquement dans ce support, pour des raisons financières : quand on vend un ebook, il nous rapporte plus, en ce moment, qu’un livre papier. Comme je le disais dans une précédente interview (qui a provoqué quelques réactions) chez IdBoox, pas d’angoisse des retours quand un livre est vendu en numérique. On va maintenir une offre papier, mais les projets de séries, par exemple, seront lancés avant tout en numérique. Immatériel me semble vraiment très efficace dans sa politique de diffusion/distribution, toujours à la recherche de nouvelles opportunités et c’est plus facile de transférer un livre numérique sur une plateforme que d’envoyer des livres papier chez un libraire (ou de le faire imprimer avant cela). En outre, je viens de voir avec Numilog pour passer aussi chez eux en offre sans DRM. 
 
 
Actusf : Tu as lancé l’idée de transformer Voy’el en SARL. Pour quelles raisons et où en es-tu dans le projet ? Qu’est ce que ça t’apporterait ? 
Corinne Guitteaud : La raison de cette transformation tient au fait que le statut d’auto-entrepreneur a ses limites et que le nouveau gouvernement ne semble pas nous avoir à la bonne. Il va sans doute bientôt s’occuper de notre cas et les quelques avantages qui rendaient le statut intéressant vont peut-être sauter. Dommage, parce que dans certains secteurs, c’est vraiment l’idéal, mais on paie, comme toujours, pour les gens qui ont abusé du système 
Le projet est toujours d’actualité, mais en stand by. En effet, je viens de changer de région et je dois me trouver un nouveau logement (et donc une nouvelle adresse pour Voy’el) et que je n’ai pas le temps de faire les démarches pour l’instant. 
 
 
Actusf : Et toi en tant qu’auteur, quels sont tes projets ? 
Corinne Guitteaud : Je viens d’envoyer chez deux éditeurs numériques le premier épisode, Viracocha, d’une série intitulée Les Hibraines (4 épisodes prévus, des novellas de 160 000 signes environ). L’épisode 2 est en relecture, je suis en train de réfléchir au troisième, mais la rentrée (scolaire) me mange tout mon temps en ce moment. Un autre roman, 393, est en attente de réponse chez un éditeur, sinon, je le publierai chez Voy’el (j’ai déjà trouvé la merveilleuse illustratrice qui travaillera et sur la couverture et sur des illustrations intérieures.)
 
 
Actusf : Quels sont les salons auxquels vous allez participer ? Et les prochaines dédicaces de tes auteurs ?
Corinne Guitteaud : Nous avons fait Science vs Fiction ce mois-ci, je serai à un autre salon à Blois le 30 septembre, puis il y aura Clermont, dans l’Oise, le 17 novembre et je viens d’envoyer la fiche d’inscription pour Zone Franche. Nous serons à Trolls et Légendes et plusieurs auteurs tournent en ce moment dans les librairies : Valérie Simon (On a marché sur…) ou Cécile Duquenne (Quadruple Assassinat dans la rue de la morgue) notamment. 

Jérôme Vincent