Interview 2015 : Ovni éditeur
de David Baudet et Christophe Rosati
aux éditions
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Jeu de rôle

Auteurs : David Baudet , Christophe Rosati , Julien Heylbroeck
Date de parution : novembre 2015 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant David Baudet ou Christophe Rosati

Une nouvelle maison d’édition de romans et de jeux de rôle.

ActuSF : Sur l’onglet "qui sommes-nous" du site d’OVNI, nous pouvons lire : "Directeurs éditoriaux, correctrice, illustrateur, maquettiste... Une équipe complète de professionnels au service de votre plume "inclassable", c’est avant tout ça OVNI..." Est-ce qu’OVNI est davantage un collectif que juste une maison d’édition ? 
 
Ovni : La question est amusante. Nous ignorons comment toutes les maisons d’édition fonctionnent, mais il est évident que pour nous, une maison d’édition est un collectif, au sens où tout un groupe de professionnels travaillent ensemble, c’est aussi ça la chaîne du livre. Si l’on ne s’entoure pas de ces professionnels, pour nous, ce n’est pas gage de sérieux et de qualité. Il est normal que chacun ait son rôle à jouer et surtout qu’il fasse ce qu’il sait faire de mieux.
 
 
Pour nous une maison d’édition, c’est un comité de lecture (chez nous c’est plus un comité éditorial, nous ne confions pas les manuscrits à un cercle étendu de personnes), un ou des correcteurs, des illustrateurs, un ou des maquettistes, bref, tout ce qui fait qu’un livre paraîtra dans les meilleures conditions. Il serait impensable qu’une seule et même personne s’occupe de tout, depuis l’évaluation et la sélection des textes jusqu’à l’impression des ouvrages. On ne va pas demander à son boucher de nous faire du pain, si ?
 
Alors pour nous, l’un n’empêche pas l’autre, une maison d’édition est avant tout un collectif qui doit être à l’écoute et travailler avec les auteurs.
 
ActuSF : Comment est né OVNI ? Qui sont les personnes à l’origine de sa création ? 
 
Ovni : Comme nous le racontons sur notre site, OVNI est né de la rencontre entre Mister X et Mrs Smith, tous deux désireux de voir évoluer le monde de l’édition tel qu’ils l’imaginent, c’est-à-dire voir paraître des pépites (parce qu’il y en a, nous savons de quoi nous parlons) boudées par les éditeurs ces dernières années au profit de textes "vendeurs", mais trop souvent aseptisés, et surtout mettre en avant leurs auteurs et leur permettre de voir le fruit de leur labeur récompensé à leur juste valeur.
 
ActuSF : Si nous cliquons cette fois sur l’onglet "Qu’est-ce qu’un OVNI pour nous ?", nous pouvons lire : Nous voulons publier de bons textes, ceux qui dérangent de par leur côté hors-norme. La ligne éditoriale d’OVNI, c’est donc tout sauf le mainstream ?
 
Ovni : C’est en effet la démarche première. Nous avons eu la chance de pouvoir échanger avec nombre de lecteurs, et il arrive très fréquemment d’entendre qu’il est dommage de voir certains genres disparaître, et ce, malgré la multitude de maisons d’édition et d’ouvrages qui sortent chaque année, pour au final voir fleurir toujours le même type de romans dans les vitrines des libraires.
 
Beaucoup d’auteurs nous ont conté leurs mésaventures lors de la soumission de leurs textes, des retours positifs d’éditeurs qui leur confirmaient la qualité de leur plume, mais en indiquant qu’un nom inconnu ne leur permettait pas de prendre le risque de les éditer, souvent parce qu’ils ne rentrent pas "dans la ligne éditoriale".
 
Et pour Mister X et Mrs Smith, il fallait que cela change, du moins, faire en sorte de changer les mentalités afin de ne pas perdre la diversité et la richesse de la littérature.
 
ActuSF : Pouvez-vous nous présenter s’il vous plait les deux premiers livres que vous avez édité : La Confidence d’Althios tome 1 : Le Vélin Oublié de Christophe Rosati et Le Cloaque des dieux de David Baudet ? 
 
Ovni : Le Vélin Oublié est le premier tome (La Confidence d’Althios est une tétralogie) d’une excellente saga de Dark Fantasy (oui je vous entends d’ici, on disait éditer des textes qui ne rentrent pas dans les cases, et là nous le faisons rentrer parfaitement dans l’une d’entre elles... mais vous allez comprendre pourquoi) qui s’éloigne des standards du genre. Christophe Rosati a en plus une écriture prenante et addictive, capable de vous transporter dans les étendues lointaines du Dyved. Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance, Mrs Smith n’a que peu d’affinités avec la Fantasy, overdose de nains sans doute, mais c’est justement ça qui lui a plu dans La Confidence d’Althios, le fait que cette Fantasy-là ne soit pas un "spin off" de l’univers de Tolkien, pour ne citer que lui. 
 
Parlons maintenant de Pagan Pandemia, qui est un OVNI au sens propre du terme, mariant avec brio le ton des films d’Audiard et la trame d’un thriller mythologico-décalé. Une écriture ciselée que l’on pourrait à première vue prendre pour un simple déballage d’argot, mais qui recèle en fait des trésors d’ingéniosité et de justesse, une vraie maîtrise de la langue française ! Les personnages au verbe haut et au calembour facile ne laissent personne indifférent, Pagan Pandemia, soit on aime soit on déteste, mais après tout, comme le disait si justement Oscar Wilde, "plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui"... Pari réussi !
 
Le cloaque des dieux est le premier opus d’une série d’épisodes, dont le deuxième volet devrait atterrir sous peu dans la dimension OVNI.
 
 
ActuSF : Mais vous n’éditez pas que des romans puisque vous (ré)éditez le jeu de rôle Luchadores avec une campagne inédite. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce jeu. Allez-vous éditer du jeu de rôle de façon régulière ? 
 
Ovni : Alors tout d’abord, oui, nous avons le désir de faire cohabiter le JdR et la littérature, et ce, pour deux raisons principales :
 
- Tout d’abord, à l’image de la littérature, OVNI a un vrai désir de pérenniser le monde ludique, et surtout un aspect un peu boudé par une grande partie du public, à savoir le JdR.
- Ensuite, notre objectif est de créer des JdR autour des univers de nos OVNI littéraires, et inversement, en proposant des romans issus des univers de notre gamme de JdR. Luchadores possédant déjà son univers littéraire en la personne de Green Tiburon édité par les éditions Le Carnoplaste, où il a non seulement parfaitement sa place, mais où nous lui souhaitons d’avoir une longue vie, car il le mérite amplement. Il n’y aura donc pas de ligne "littéraire" issue de Luchadores chez OVNI.
 
Si OVNI a décidé de redonner une seconde vie à Luchadores, c’est bien parce qu’il entre parfaitement dans ce que nous nommons OVNI, justement. Un univers très "pulp", des catcheurs mexicains luttant contre des abominations sorties tout droit d’une spirale infernale au milieu du triangle des Bermudes, un style très "sixtees",... Un cocktail explosif !
 
Tout cela orchestré de main de maître par Julien Heylbroeck, co-écrit par Willy Favre (qui a également réalisé la superbe couverture de la nouvelle version, et l’illustration de l’écran - entre autres) et Romain d’Huissier, et mis en page par Julien de Jaeger (qui a également participé à l’illustration aux côtés de Olivier Trocklé), bref, un vrai régal pour les amateurs du genre, mais pas que, car nous sommes persuadés que même les plus réticents se prendront au jeu et passeront de grands moments de fun lors de parties mémorables !
 
Mais ils vous en parleraient certainement mieux que nous (on me glisse à l’oreille qu’ils seraient partant pour une interview si vous le souhaitez). 
 
ActuSF : A terme, est-ce que vous envisagez de croiser l’univers des romans avec celui des jeux de rôle ? 
 
Ovni : Eh bien je vois que nous avons anticipé votre question ! (rire)
Pour ne pas paraphraser ce que nous avons déjà avoué à demi-mot juste au-dessus, oui, c’est plus qu’un désir, mais une volonté. Un premier projet devrait d’ailleurs voir le jour prochainement, un JdR issu d’un roman de notre catalogue.
 
ActuSF : Quel seront vos prochains parutions ? 
 
Ovni : Dans un premier temps, le second volet de Pagan Pandemia devrait arriver pour les fêtes de fin d’années, accompagné d’un second roman pour lequel nous venons de signer avec l’auteur, un certain Julien Heylbroeck pour ne pas le citer (oups, on me dit que c’est fait, toutes mes excuses). Nous envisageons de sortir les romans deux par deux, en tenant un rythme régulier sans être trop soutenu, car nous estimons qu’un roman et son auteur doivent avoir le temps de s’installer avant de proposer de nouveaux titres. Nous ne souhaitons pas "noyer" nos auteurs dans la masse, mais les porter comme ils le méritent. 
Nous espérons que le prochain JdR sortira premier semestre 2016, mais comme il n’est pas question de confondre vitesse et précipitation, nous allons dire plus simplement "prévu pour 2016".
 
ActuSF : Où vos lecteurs pourront vous rencontrer dans les mois à venir ?
 
Ovni : Le prochain événement prévu est le salon Fantasy en Beaujolais, à Crèches-sur-Saône les 14 et 15 novembre prochain, où nous serons présents en compagnie de David Baudet et Christophe Rosati. Plusieurs salons nous font de l’œil, mais rien n’est encore définitif pour l’instant, même si les mots "salon du Livre de Paris" se profilent déjà.
Nous devrions pouvoir vous en dire plus sur les rencontres de 2016 dans quelques semaines.
 
ActuSF : Le mot de la fin, quel est votre coup de cœur roman et ou/ jeu de rôle du moment ? 
 
Ovni : Évidemment, nous pourrions tomber dans la facilité et vous dire que nos propres titres, présents et à venir, sont nos coups de cœur du moment, car ils le sont. Mais comme nous ne sommes pas du genre à flirter avec la facilités, et encore moins à nous dévoiler sans retenue, nous vous dirons simplement que la vérité est ailleurs... 
 
 

Jean-Laurent Del Socorro