Interview 2016 : Catherine Cuenca pour La Rouelle de feu
de Catherine Cuenca
aux éditions
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Antiquité

Auteurs : Catherine Cuenca
Date de parution : février 2016 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Catherine Cuenca

Catherine Cuenca nous parle de sa nouvelle série chez Gulf Stream : La Prophétie des runes, dont le premier tome vint de sortir : La Rouelle de feu

 ActuSF : La Prophétie des runes tome 1 - Rouelle de feu est paru aux éditions Gulf Stream. Après La malédiction de la pierre de lune qui nous plongeait dans la Florence du XVème siècle, où nous emmenez-vous cette fois avec cette nouvelle série ?
 
Catherine Cuenca  : dans les dernières décennies de l’Empire romain, à l’époque des Grandes Invasions. C’est le moment où, en Gaule, un peuple germanique d’abord peu important, les Francs, commence à étendre son influence. Ce sont eux qui donneront son nom à la France et poseront les cadres de la future société médiévale. 
 
 
ActuSF : "Disparu aujourd’hui, renaîtra demain, car doit régner la lignée de Mérovée". Quelle est la signification de cette étrange prophétie qui est l’origine de l’histoire ? 
 
Catherine Cuenca : elle fait allusion à la lignée des Mérovingiens, la première dynastie des rois de France dont le souverain le plus connu est Clovis. Cette dynastie régna du Ve siècle jusqu’au milieu du VIIIe siècle. Le grand-père de Clovis, Mérovée, qui a donné son nom à la lignée, est présenté dans les textes anciens comme un roi semi-mythique, fils d’une mortelle et d’une divinité de la mer. Doté de grands pouvoirs, il était tout naturellement désigné pour régner sur le peuple franc. 
 
ActuSF : Au centre de l’aventure, une héroïne, Mogiane. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette femme qui "n’a plus l’espoir de trouver un époux depuis une erreur de jeunesse" ? 
 
Catherine Cuenca : c’est une jeune femme qui se trouve confrontée aux dures réalités des lois et coutumes de son peuple, les Francs. Elle va révéler sa force de caractère et son courage dans des épreuves qui dépasseront ses propres intérêts. 
 
ActuSF : Mogiane va -t-elle croiser d’autres compagnons sur la route de ses aventures ? 
Catherine Cuenca : pour le savoir, il faudra lire le roman.4..
 
ActuSF : Des complots, des Huns prêts à tout envahir, une prophétie… C’est un récit d’aventure que vous nous proposez. Quelles sont vos inspirations ? On pense au Michel Strogoff de Jules Verne, par exemple. 
 
Catherine Cuenca : j’ai toujours été attirée par cette période dite des « invasions barbares » qui a longtemps pâti d’une très mauvaise image alors qu’elle est à l’origine de la création de la France. Le personnage d’Attila a lui aussi été largement diabolisé. Un récit d’aventures me semblait le plus approprié pour faire découvrir la richesse de cette époque encore oubliée des livres d’Histoire. 
 
Actusf : Rouelle de feu est le premier tome d’une série. Combien de tomes avez-vous prévus ?
 
Catherine Cuenca : La prophétie des runes a été conçue comme une trilogie à paraître tout au long de l’année 2016. Le tome 2, L’énigme sarmate, sortira au mois de mai et le tome 3, La guerre des dieux, au mois d’octobre. 
 
ActuSF : Avez-vous d’autres projets d’écriture en cours ? 
 
Catherine Cuenca : J’ai publié récemment Le naufragé de la Méduse, un thriller historique autour du tableau de Théodore Géricault, Le radeau de la Méduse. J’ai par ailleurs un roman à paraître chez Nathan au mois d’août, La révolution d’Aurore, où j’évoque la célèbre révolutionnaire féministe Olympe de Gouges. Deux autres projets sont prévus pour l’automne 2016 : un roman sur les suffragettes françaises pour Talents Hauts et un autre sur la Première guerre mondiale pour Oskar. 
 
ActuSF : Où pourra-t-on vous trouver en dédicace prochainement ? 
 
Catherine Cuenca : je serai en dédicace à la Fête du Livre d’Autun le 2 avril et sur le Salon du Livre d’Albi les 9 et 10 avril. Les lecteurs pourront également me retrouver au Festival des Jeunes Auteurs de St-Geoirs les 4 et 5 juin. 
 

Jean-Laurent Del Socorro