Interview 2016 : François Launet pour la Monographie H.P Lovecraft
de François Launet
aux éditions
Genre : Interview
Sous-genres :
  • Illustration

Auteurs : François Launet
Date de parution : septembre 2016 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant François Launet

L’illustrateur Goomi (François Launet), célèbre pour son blog plein d’humour sur le mythe de Cthulhu : unspeakable-vault of doom, répond à nos questions sur ses dessins pour la Monograhie Lovecraft : au coeur du cauchemar

 
Bonjour. Pourriez-vos vous présenter s’il vous plait ?
 
Je suis François Launet, connu aussi sous le pseudonyme de Goomi. Je travaille dans le cinéma d’animation, mais mène en parallèle une carrière nocturne d’illustrateur du Mythe de Cthulhu : je réalise des illustrations "sérieuse" pour divers supports, du jeu de rôle (pour les éditions US, Française et Allemande de l’Appel de Cthulhu) à la l’édition classique (Couverture de "Cthulhu, le Mythe", chez Bragelonne par exemple), en passant par le jeu vidéo ou même les étiquettes de vin (véridique !). J’écris également depuis 2003 un webcomic humoristique, The Unspeakable Vault (of Doom), qui met en scène la vie quotidienne des Grands Anciens, et tout ce qui touche de près ou de loin l’univers de HPL, et qui a connu diverses éditions papier. 
 
En tant que fan absolu de l’oeuvre de HPL, je me devais de participer à cette initiative francophone sans équivalent.
 
Vous êtes notamment connu pour vos strips plein d’humour sur unspeakable-vault of doom. Comment êtes-vous tombé dans le mythe de Cthulhu ? 
 
Comme beaucoup de gens de ma génération, j’ai découvert l’univers horrorrifique de Lovecraft de l’intérieur, au travers du Jeu de Rôle "l’Appel de Cthulhu" au début des années 80. Cela m’a fait rentrer de plein pied au sein d’une création littéraire puissante, d’une façon novatrice et très percutante. Cela a grandement influencé mon choix de carrière artistique, et je continue à ce jour a essayer d’illustrer l"indescriptible". Mais je tiens toujours a garder une capacité de dérision sur le sujet, qui s’illustre très bien dans l’Unspeakable Vault (of Doom)...
 
 
 
Dans vos dessin, vous faites vivre les grands anciens, mais également Lovecraft, et d’autres auteurs (Howard). Une façon de rappeler que Cthuloo et les autres éclipsent parfois (trop souvent) leur auteur ?
 
Ce qui est unique dans ce "Mythe", c’est qu’il s’est développé à partir d’une graine très modeste : un court roman, quelques nouvelles et des (nombreuses) lettres, contrairement à d’autres auteurs fondateurs plus prolifiques. Sur cette base originelle mais tellement puissante par sa capacité d’évocation, une véritable mythologie s’est auto-bâtie, nourrie par de multiples influences... mais du coup, il est vrai que les créatures d’Howard Phillips se sont animées d’une vie propre, et que certaines digressions n’auraient pas été approuvées par le Maître de Providence (qui a parlé de Cthulhoo, là ?).
 
 Y aura-t-il des strips inédits pour la monographie H. P Lovecraft : Au coeur du cauchemar ? 
 
Bien sur, avec des gags jamais traduits en français (tous sont écris directement en anglais) et surement quelques surprises supplémentaires...
 
 
Quels sont vos projets du moment ? 
 
Le Webcomic continue, on s’approche du 550eme strips, et je travaille à ses diverses itérations papiers. Je dois aussi illustrer de nouvelles publications pour le jeu de rôle Call of Cthulhu de Chaosium, qui en est à sa 7eme édition. J’ai également une exposition à préparer. Et pour l’an prochain, je travaille sur un projet secret mêlant Lovecraft à une autre de mes passions, plus terre à terre... mais chut ! Et Fhtagn !
 
Merci pour vos réponses
 
 
 

Jean-Laurent Del Socorro