Interview 2017 : Marylou Bonnaire pour La clique spéciale SF
de Philip K. Dick
aux éditions
Genre : Interview
Sous-genres :
  • Arts

Auteurs : Philip K. Dick
Date de parution : janvier 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Philip K. Dick

Marylou Bonnaire anime avec Céline Berthoumieux, La clique, une émission d’actualité sur le numérique en direct sur Radio Grenouille. Elle nous parle de l’émission du 14 janvier 2017 qui sera consacrée à la science fiction.

ActuSF : Bonjour, pouvez-vous vous présenter, et présenter ZINC s’il vous plait ?. 
 
Marylou Bonnaire : Je suis Marylou Bonnaire, responsable de la production et programmation à ZINC. Nous sommes un centre de création dédié aux arts et cultures numériques ce qui signifie pour faire simple que nous accompagnons à la fois les artistes qui ont recours aux technologies dans la conception et la réalisation de leurs œuvres quelque soit le champ artistique et que nous proposons à chacun de se familiariser avec ces outils par la pratique créative, notamment au sein de notre fablab et de notre medialab à la Friche la Belle de mai à Marseille. Nous sommes également centre ressources pour les professionnels de la culture, de l’enseignement et du champ social dans l’intégration de ces outils et pratiques technologiques dans leurs métiers.
 
 
Les arts numériques regroupent un large panel de pratiques artistiques. Quelle définition d’art vous en donneriez pour permettre aux néophytes de s’y retrouver ?
 
Marylou Bonnaire : Depuis l’apparition de ces pratiques artistiques, personne ne s’est vraiment mis d’accord. Et surtout c’est encore peu théorisé malgré le fait que ce soit maintenant plus très « nouveau ». Pour notre part nous considérons que le numérique n’est pas une fin en soi mais un moyen de parler de la société contemporaine. Que ce soit dans les arts visuels, le spectacle vivant, le cinéma, la musique, les artistes recourent de plus en plus aux machines. Ca donne bien souvent des créations inattendues. Elles sont d’autant plus intéressantes dès lors que les propositions poétiques et esthétiques interrogent à la fois sur le fond une société dans laquelle les machines, les données informatiques et leurs usages prennent de plus en plus de place, autant qu’elles impliquent dans la forme une « performance technique » pour leur réalisation.
 
Vous animez avec Céline Berthoumieux, la directrice de ZINC, l’émission radio la Clique numérique. Quelle est le concept de l’émission ? 
 
Marylou Bonnaire : La clique c’est une émission d’actualité sur le numérique en direct sur Radio Grenouille chaque 2eme samedi du mois à 18h ou en podcast sur le site de la Clique : zinclafriche.org/laclique. Et dorénavant en podcast sur iTunes ! Pendant une heure, la clique décrypte et raconte comment le code nous a changés. Une heure à vivre ensemble, sans trop de codes justement. Nous avons à chaque émission un invité et puis notre clique de chroniqueurs chacun avec sa spécialité.
 
Copyright : ZINC
 
Votre prochaine émission qui sera diffusée le samedi 14 janvier 2017 aura pour thème la science fiction. Ce n’est pas la première fois que vous abordez ce genre, puisque vous avez déjà fait une émission sur l’auteur Philip K. Dick. Comment allez-vous aborder la science fiction cette fois ? Quels seront les invités ? 
 
Marylou Bonnaire : En effet, cette émission est toujours disponible en podcast, on y avait invité le producteur du projet transmedia ! Philip au moment de sa sortie. En janvier la clique évoquera les imaginaires de science-fiction notamment par le prisme du design avec notre invité Anthony Masure, agrégé en art appliqué dont les recherches portent actuellement sur les implications sociales et politiques des technologies numériques. On parlera des liens existants ou souhaitables entre le design et la SF notamment au cinéma suite à une conférence qu’Anthony Masure a faite fin 2016 appelée « Panne des imaginaires ou design pour un monde réel ». 
 
 L’émission sur Philip K. Dick : 
 
Vous allez parler du design. Le lien est d’autant plus présent avec la science fiction que la Biennale du Design de Saint-Etienne fait la place aux auteurs de science fiction, comme Norbert Merjagnan, dans son édition 2017. Les passerelles sont-elles nombreuses entre SF et arts numériques - et entre arts numériques et les autres arts en général ? 
 
Marylou Bonnaire : Vaste question à laquelle on essayera de donner des éléments de réponse lors de l’émission. Ce qui est sur c’est que le design et la création numérique sont intimement liés. Nous essayons au maximum de travailler ce lien au sein de ZINC, notamment par l’animation de workshops avec des étudiants en formation Design mais aussi par les différents partenariats que nous élaborons. 
 
Quels seront les autres rendez-vous de ZINC – aussi bien radio, qu’à la Friche belle de mai sur Marseille ? 
 
Marylou Bonnaire : Les prochains rdv de la clique sont intimement liés à l’actualité évènementielle de ZINC. Nous inaugurons le 29 janvier le troisième acte du festival Chroniques qui investit le centre ville de Marseille et plus particulièrement la Canebière avec des installations des ateliers et puis une soirée de clôture à la Friche. 
 
Je recommande notamment une magnifique œuvre de Marietta Ren « Phallaina » qui est un roman graphique entre anticipation et mythologie que nous présenterons sur la Canebière et à la Bibliothèque l’Alcazar mais que tout le monde peut télécharger gratuitement sur tablette.
 
Tout le programme est sur www.chronique-s.org
 
 Copyright : Marietta Ren

Jean-Laurent Del Socorro