Interview Alain Henriet
( 1 )
de Alain Henriet
aux éditions ActuSF
Genre : SF
Dessinateur : Alain Henriet
Date de parution : janvier 2000 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : interview par mail
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Alain Henriet

Dessinateur des séries John Doe et Golden Cup aux éditions Delcourt sous le Label Série B, Alain Henriet est un artiste au talent reconnu et au CV déjà bien rempli. Petite interview au détour d’internet.

ActuSF  : Parlez-nous un peu de votre passion pour la BD. Y’a-t-il des auteurs qui vous ont marqué ado ou qui vous ont influencé ? Et si oui lesquels ?
Alain Henriet : Toujours la même référence ”Alan Davis”

ActuSF  : Et y’a-t-il aujourd’hui des dessinateurs que vous appréciez tout particulièrement ?
Alain Henriet : Bien plus tard des gens comme Adam Hughues, Terry Dodson ou Brian Hitch.

ActuSF  : Sur vos deux séries du Label Série B, évoquons tout d’abord John Doe. Comment est né ce projet ? Que vouliez-vous faire ?
Alain Henriet : Avec le scénariste, nous avions déjà collaboré sur un mini album intitulé Une Pizza à l’oeil même histoire que le John Doe tome 1, et l’envie de relancer le projet chez un vrai éditeur.

ActuSF : La rencontre avec Olivier Vatine a été, je crois, déterminante. Comment s’est-elle faite et que vous a-t-il apporté ?
Alain Henriet : C’est lui qui a accepté le projet John Doe avant de le soumettre à Delcourt.

ActuSF  : Comment présenteriez-vous la série à quelqu’un qui ne l’aurait pas lue ?
Alain Henriet : Comme une série policière humoristique.

ActuSF  : Les trois tomes de John Doe ont été publiés entre 2000 et 2002, quel regard portez-vous dessus avec le recul ?
Alain Henriet : Aucun, je vous dirai cela dans 20 ans :=)

ActuSF  : Evoquons maintenant Golden Cup. Comment est né ce projet ?
Alain Henriet : On me l’a proposé parce qu’ils cherchaient chez Delcourt un dessinateur qui savait dessiner les filles et les bagnoles.

ActuSF  : Et qu’est-ce qui vous a donné envie de le dessiner ?
Alain Henriet : Son côté exotique.

ActuSF  : Avez-vous travaillé de la même manière sur les deux séries et avec les deux scénaristes ?
Alain Henriet : Non, John Doe était une série contemporaine, ce qui nécessitait une recherche visuelle classique, véhicules et décors existants. Par contre Golden Cup demande un gros travail en amont car il y a énormément de recherches sur les véhicules, les décors et les costumes.

ActuSF  : A-t-il été difficile de vous "couler" dans un univers déjà existant ? Est-ce que ça a été un problème ? Ou au contraire pas du tout ?
Alain Henriet : Aucun problème, parce que, malgré un univers semblable, la série est assez éloignée de la série mère.

ActuSF  : John Doe, Golden Cup, deux univers totalement différents et pourtant les deux histoires tirent sur la science-fiction. Etes-vous amateurs de ce "genre" ou est-ce le hasard ? Et si oui, qu’est-ce qui vous attire dans la science-fiction ou le fantastique ?
Alain Henriet : J’aime plus les deux.

ActuSF  : Dernière question, celle des projets. Sur quoi travaillez-vous actuellement et quels sont vos projets pour la suite ?
Alain Henriet : Golden Cup 3.

Jérôme Vincent