Interview Laurent Girardon sur la rentrée 2013
de Laurent Girardon
aux éditions

Auteurs : Laurent Girardon
Date de parution : septembre 2013 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Laurent Girardon

A l’occasion de la rentrée littéraire, nous avons contacté plusieurs éditeurs pour qu’ils nous parlent des moments forts de cette fin d’année. Aujourd’hui Laurent Girardon qui dirige les éditions Céléphaïs (elles publient notamment la revue Black Mamba)

Actusf : Quels sont les temps forts pour toi concernant tes sorties de l’automne ? (sept-décembre).
Laurent Girardon : La rentrée s’annonce sous le signe du steampunk pour Céléphaïs. Emile Delcroix et l’Ombre sur Paris de Jacques Fuentealba vient de sortir, après une première existence en numérique chez Walrus. Je suis vraiment tombé sous le charme de ce roman, de son ambiance, de sa richesse. Nous avons bien travaillé pour proposer une version papier recorrigée. Pour la fin d’année, on prévoit la suite des aventures du Baron Noir d’Olivier Gechter, intitulé Bel Ange. Géraud Soulié en assurera encore la couverture, qui risque de faire frétiller les mirettes de beaucoup de lecteurs…
Côté jeunesse, on travaille à la sortie de l’Enclave, court roman de Jean-Claude Di Ruocco, que certains lecteurs de BM connaissent à travers ses nouvelles. Plutôt auteur de fictions policières, il a signé un ouvrage de SF très marrant et très visuel, avec un côté « Animal Farm  » puisque les héros sont des… animaux !
 
Actusf  : As-tu des auteurs prochainement en dédicace ?
Laurent Girardon  : Si tout se passe bien, Jacques et Olivier viendront défendre leur sortie respective à Lyon aux Intergalactiques. Olivier devrait également être présent à Sèvres.
 
Actusf : Que peux-tu nous dire de ton programme 2014 ?
Laurent Girardon  : Il y aura beaucoup de belles choses en prévision en 2014 mais je tiens à parler d’un projet qui me tient particulièrement à cœur : la sortie des deux premiers tomes d’une saga jeunesse/ados, Le monde d’anaonil, d’une auteure dont la personnalité est assez sensationnelle bien qu’encore inconnue au bataillon de l’Imaginaire : Cécile Koppel. Elle ne devrait pas le rester longtemps tant sa plume m’a séduite par une vitalité et une maturité rare. Prévue en cinq tomes échelonnés sur deux ans et demi, cette épopée mi-SF, mi contemporaine, surfe sur le thème des dimensions parallèles.
Un dernier petit mot : notre site internet a fait peau neuve cet été, on peut donc retrouver nos titres sur : www.celephais-éditions.com

Jérôme Vincent