Interview d’Olivier Biras
de Olivier Biras
aux éditions ActuSF
Genre : Anticipation

Auteurs : Olivier Biras
Date de parution : septembre 2008 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Olivier Biras

ActuSF : Commençons par le commencement, une petite présentation de l’équipe. Qui êtes-vous ?
Olivier Biras : Bon, essayons de ne pas être trop bavard. Jeu Livre du Rêve est une société familiale créée par mon épouse et moi-même (le gérant), avec l’aide de mon frère pour le développement du site. Anecdote en passant, nous sommes tous deux enseignants de SVT à mi-temps pour ma part, biologistes, naturalistes et géologues de formation et par passion ; ce qui expliquera bien des choses à nos futurs clients. Nous en profitons d’ailleurs pour saluer nos élèves, ou anciens élèves membres temporaires d’un club d’écriture que j’animais jadis.


ActuSF : Comment êtes-vous tombé dans l’imaginaire ?
Olivier Biras
 : Comme dans une marmite, tout petit. Je ne sais plus par quoi ça a commencé, mais mon premier souvenir c’est Niourk de Stephan Wul. Ont suivi, dans le désordre, les BD Yoko Tsuno de R. Leloup, les « livres dont vous êtes le héros », et des auteurs variés comme Tolkien, Asimov, McCaffrey... ainsi que beaucoup de livres sans intérêts par manque de conseils.

Par la suite je crois avoir lu plus de 50 livres par an, auxquels s’ajoutent d’innombrables parties de jeux de rôles. Aujourd’hui, mes goûts se portent plus du côté SF, avec mes auteurs fétiches (Dick, Egan, Baxter, Robinson, Banks...) et de la fantasy (Moorcock, Vance, Kay, Card...). Mais je suis tout autant passionné par le jeu dans tous ses états, la photo, l’histoire des sciences, la nature, l’astronomie, l’art fantastique... Je suis également écrivain amateur, ou raté si on préfère, et j’ai à mon actif quelques romans et nouvelles jamais édités.

ActuSF : Pourquoi avoir monté cette boutique sur internet ? Quelle est votre idée ?
Olivier Biras
 : J’ai toujours voulu être libraire, dans le véritable sens du terme, à savoir l’apport de conseils, de sélection... Mais les « hasards » de la vie (service militaire, études, concours de l’enseignement, mariage et enfants) m’ont dévié temporairement de cette voie. Constatant la raréfaction des librairies spécialisées tant dans le monde réel que dans la matrice, je me suis dit qu’il était temps. Sans aucune modestie, bien sûr.


A mon sens, et l’avenir dira si j’avais tort ou raison, il ne manquait plus qu’à marier le jeu à la littérature.

ActuSF : Il y a trois grandes rubriques, Livres / Jeux et du Rêve. Quels sont les liens et les correspondances ? Est-ce que c’est pour vous le même public qui navigue et achète dans les trois univers ?
Olivier Biras
 : Comme je le disais, le lien fort est l’imaginaire. Pour notre côté Rêve c’est peut-être un peu plus particulier, mais je reste persuadé que tout lecteur de SF, pour prendre un exemple, est aussi un amateur d’astronomie réelle, d’où l’idée de proposer une référence scientifiquement valable sur Mars.

Le même public ? Peut-être pas à 100%. Mais si j’en crois les premières réactions des clients et les mails d’encouragement reçus, il existait une attente, et l’idée est correcte. Qui plus est, il y a une part d’ignorance due au cloisonnement des loisirs. Beaucoup de lecteurs ignorent ce qu’est le jeu de société moderne, et de nombreux joueurs sont déconnectés de ce que sont les littératures de l’imaginaire actuelles.

De toute façon, personne n’est condamné à adhérer à cette façon de voir les choses.

Notre idée, c’est la sélection : être aussi impartial et abominable que possible tout en offrant tout de même un vaste choix, que le nouveau venu puisse acheter les yeux fermés... L’ensemble à un prix compétitif.

ActuSF : Quels sont vos objectifs en termes de ventes ?
Olivier Biras
 : Ils sont volontairement modestes pour la première année. Mais à plus ou moins long terme, nous souhaitons devenir une référence dans la vente de produits étiquetés « imaginaire » sur le Net. Nous sommes à ce jour parmi les moins chers, avec -5% sur tout, un franco de port à 40 euros jusqu’en janvier, et une petite surprise pour tous les clients (stylo, sticker, ou autre objet que nous appelons entre nous un « casse-couille » - les clients comprendront).


ActuSF : Quels est le produit le plus insolite que vous vendez ?
Olivier Biras : Actuellement, c’est une chope à bière JLR, que nous sommes en train de tester, d’ailleurs. Un produit, comme tous s’en doutent déjà, parfaitement indispensable à toutes les parties de jdr ou jeux de plateau (un peu moins pour les jeux de réflexion...). Et bientôt, encore plus « insolite », un produit qui complètera notre sélection de jeux coquins...

ActuSF : Et enfin, quels sont vos projets et les événements à venir sur le site ?
Olivier Biras
 : Pour l’instant nous avons un projet particulièrement audacieux, puisque nous cherchons à nous faire connaître... Juste laisser aux gens le temps de réaliser qu’il se passe encore des choses nouvelles sur Internet, qu’il existe des sites créés pour eux par des gens comme eux qui ont simplement accepté l’idée de sacrifier toutes leurs soirées, WE, vacances sur un an dans le but de proposer le meilleur.

En ce qui concerne le site, nous allons proposer de plus en plus de produits, donner de nouvelles idées cadeaux à travers nos Inattendus, et présenter chaque semaine environ un coup de cœur autour d’un univers particulier.

Bien sûr, à terme, nous deviendrons les maîtres du monde !

Remercions tout de même tous les fournisseurs qui nous ont fait confiance, ainsi qu’ActuSF pour la présente interview.

Jérôme Vincent