Interview de Licia Troisi sur Les Royaumes de Nashira
( Les Royaumes de Nashira 1 )
de Licia Troisi
aux éditions Pocket Jeunesse
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Science fantasy

Auteurs : Licia Troisi
Date de parution : mars 2014 Inédit
Langue d'origine : Italien
Type d'ouvrage : Interview mail
Age minimum : 13 ans
Titre en vo :
Cycle en vo : I regni di Nashira

Lire tous les articles concernant Licia Troisi

À l’occasion de la sortie du premier tome de sa nouvelle série : Les Royaumes de Nashira, l’auteur italienne Licia Troisi nous parle de ce nouveau livre, mais aussi de ses très nombreux autres projets !

ActuSF : Bonjour Licia Troisi, pourriez-vous nous présenter votre tout nouveau roman, Nashira ?
Licia Troisi : Mon nouveau roman s’intitule Le Royaume de Nashira et le premier tome s’appelle Le rêve de Talitha. Il y aura quatre tomes en tout. Les trois premiers sont d’ailleurs déjà parus en Italie.
L’intrigue se déroule sur une planète nommée Nashira, elle possède deux soleils. Quand l’intrigue commence, il y a un changement dans le climat de la planète, et cela va devenir un réel problème pour les personnes qui y vivent.

Il y a également deux races différentes qui évoluent sur Nashira : la première (qui est la dominante) s’appelle les Talarite, l’autre race qui est sous le joug de l’esclavage se nomme les Femtites. Évidemment, il y a des tensions entre ces deux espèces.
La protagoniste et héroïne, Talitha, est la fille du comte de la plus grande ville de Nashira, elle a un ami qui était un esclave auparavant.
Elle doit découvrir comment sauver Nashira de ce brutal changement de climat, mais va devoir également choisir son camp entre la tension qui est sur le point d’exploser entre les Femtites et les Talarite.


ActuSF : Quel est le message que vous vouliez faire passer en écrivant cette nouvelle saga ?
Licia Troisi : Il y a effectivement beaucoup de messages, en particulier dans ce premier tome : l’écologie, le changement du climat, ce genre de choses. Je voulais également parler du racisme, des différences qui se voient également dans notre propre monde.
Il y a toujours quelqu’un qui domine les autres et qui d’une certaine façon ou rend les autres esclaves.


ActuSF : Avez-fait un lien dans Nashira avec les précédents univers que vous avez créés ?
Licia Troisi : Non, il n’y aucun lien entre mes univers, ils sont complètement différents. Quand j’ai commencé à écrire Les chroniques du monde émergé, j’imaginais que c’était un monde alternatif.
Mais Nashira est encore différent : il y a cette fois-ci des éléments de science-fiction dans ce livre qui n’étaient absolument pas présents dans ma série des Mondes émergés.
C’est également complètement différent par rapport à ma série La Fille-Dragon qui est encore situé dans un autre monde.


ActuSF : Et auriez-vous l’envie de faire des passerelles entre ces différents mondes créés ?
Licia Troisi : Je ne sais pas vraiment... Quelques fois, mon éditeur italien dit "À la fin de ton roman Les Royaumes de Nashira, tu peux dire quelque chose pour retourner la situation, faire un lien entre tes univers...". Mais je ne crois pas que ça arrivera un jour !
Je préfère laisser ces différents univers indépendants et isolés les uns des autres.


ActuSF : Savez-vous quand sort le second tome de Nashira en France ?
Licia Troisi : Je ne sais pas encore.


ActuSF : Avez-vous d’autres séries en cours d’écriture dans votre pays d’origine, l’Italie ?
Licia Troisi : Oui, en ce moment une autre saga est en cours de publication là-bas, elle s’appelle : Pandora, dont le premier tome est à paraître très bientôt. Il y aura 6 tomes au total. L’histoire se situe dans notre monde, mais avec de nombreux éléments de fantasy.

J’ai également fini d’écrire un livre qui est TOP SECRET, il sera publié à la fin de l’année ! Ce sera toujours pour un public jeunesse. Ce livre a une signification forte pour moi car il fêtera les 10 ans de ma toute première publication.

Enfin, je dois également écrire le quatrième tome de Nashira qui sortira certainement l’année prochaine (en Italie).


ActuSF : Avez-vous déjà vendu les droits de certains de vos livres pour le cinéma ?
Licia Troisi : Oui, tout à fait. Des droits d’adaptation cinématographiques ont effectivement été vendus à une maison de production italienne. Mais c’est très difficile de réaliser un film : en Italie, il n’y a pas de films de fantasy, car il faut souvent beaucoup d’argent. Il y avait également le projet de peut-être faire une série télévisée, mais c’est le même problème.
Donc au final, je ne sais pas ce qu’il adviendra de tout cela ! Mais il y a bien un projet !

S’ensuit une discussion animée sur le téléfilm La Caverne de la Rose d’or (dont le titre original est Fantaghirò), un classique de la fantasy romantique italienne qui date des années 1990.
Licia Troisi nous dit d’ailleurs que c’était l’un des derniers projets de fantasy dans le monde du cinéma italien : "C’est une série qui tire toute son histoire des fables, dont l’univers est particulier. C’était aussi une série très importante pour toutes les personnes de mon âge".

À l’époque il y avait eu un beau budget pour ce téléfilm : les costumes y étaient magnifiques et les effets spéciaux étaient nombreux. Alors, qui sait, peut-être y aura-t-il un jour une série ou un film autour d’un des univers de Licia Troisi ?
 

Laura Vitali