Interview des éditions Critic
de Eric Marcelin
aux éditions Critic
Genre : Anticipation

Auteurs : Eric Marcelin
Date de parution : mars 2010 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Eric Marcelin

Les éditions Critic viennent de publier leur premier livre avec un roman de Thomas Geha. Voici une première interview pour les découvrir...

Actusf : D’abord, pourquoi avoir voulu vous lancer dans l’édition ? Quelle est l’idée de départ ? 
Eric Marcelin : L’envie de faire de l’édition était déjà présente à la création de la librairie en août 2000. Mais bon, chaque chose en son temps… Au fil des rencontres et de la reconnaissance montante de la librairie, pour les 10 ans, j’ai décidé de sauter le pas en compagnie de Simon Pinel. Je lui ai confié, au sortir de ses études d’édition, la direction des titres sélectionnés. Et c’est ensemble que nous développons le tout jeune catalogue des éditions Critic.

Actusf :
Quels sont vos objectifs ? Combien aimeriez-vous en vendre et quels sont vos tirages ? Combien de titres voulez vous faire par an ? 
Eric Marcelin : C’est très simple, nous voulons dominer le monde, que dis-je l’univers jusque l’infini ! Euh, mes pilules, où sont mes pilules, le docteur m’a dit de faire attention à mes chevilles.
 Non, les objectifs sont très simples. Se faire plaisir tout en restant professionnel : créer des opportunités pour les auteurs qui nous feront confiance et publier des textes divertissants qui nous entraîneront loin, très loin sur les terres de l’Imaginaire ; bref, éditer des livres qui nous font rêver comme nous vendons des livres qui nous ont emportés en tant que libraire.
 Le but est de réaliser, pour le moment, des tirages entre 400 et 800 exemplaires et d’en vendre dans ces eaux-là, ma foi. Concernant le nombre de nos titres annuels, nous partons avec la volonté de sortir de 2 à 5 titres. Enfin, cela dépendra bien entendu de nos coups de cœur, de la qualité des manuscrits reçus et de nos demandes en direct auprès d’auteurs que nous apprécions particulièrement, comme cela a été le cas avec Thomas Geha et Lionel Davoust. Et puis nous soutiendrons les auteurs que nous publierons, c’est-à-dire que nous continuerons à éditer leurs titres tout en recherchant des petits nouveaux qui promettent.

Actusf :
Quelle est votre ligne éditoriale ? 
Eric Marcelin : Développer une collection pour publier des textes de fantasy, science fiction, fantastique, thriller, divertissants et populaires, quelle que soit leur taille, écrits par de jeunes auteurs français ou des auteurs confirmés voulant s’éclater. Editer des livres qui nous font rêver et voyager en espérant qu’il en ira de même avec nos futurs lecteurs. 

Actusf :
Comment avez-vous choisi Le Sabre de Sang de Thomas Geha ? Qu’est-ce qui vous a plu dans ce roman ?
Eric Marcelin : En fait, Thomas Geha a travaillé 6 ans à la librairie auparavant et il était au courant de mon envie de me lancer dans l’édition. Il m’avait donc promis un texte qu’il avait sous le coude pour le jour J... Ce texte, Le Sabre de Sang donc, a été retravaillé et peaufiné pour l’occasion. Nous en sommes très fiers.
 Ce qui nous a plu dans son texte, c’est le style à la première personne, direct, efficace et immédiatement accrocheur, les scènes d’actions, maîtrisées et visuelles et tout un tas d’autres qualités qui font de ce texte une fantasy divertissante et fun ; un texte parfait pour débuter notre ligne éditoriale.
 
Actusf : La Volonté du Dragon de Lionel Davoust sort en mars. Pouvez-vous nous en parler ? 
Eric Marcelin : La Volonté du Dragon raconte l’affrontement inégal entre un puissant empire, fort d’avoir dompté une magie par la technologie, et un petit pays au culte passéiste. Dans ce court roman, l’auteur entremêle jeu et fantasy - à l’instar de certains mangas ou d’un auteur comme Laurent Kloetzer – dans un univers où la science est aussi présente que la magie, à tel point que l’on pourrait parler de science-fantasy. La Volonté du Dragon, c’est aussi un univers riche, une histoire passionnante, une fantasy originale, une plume remarquable, bref, tous les éléments sont réunis pour vous faire passer un grand moment ! 

Actusf :
D’autres livres sont-ils déjà programmés ? 
Eric Marcelin : Oui plein ! Le virus de l’édition nous a contaminé et nous allons inonder le marcher !
 Non, plus sérieusement, nous avons un excellent thriller fantastique qui doit sortir fin septembre, Le Projet Bleiberg de David S. Khara, un auteur qui vient de sortir un excellent premier roman aux éditions Rivière Blanche, Les Vestiges de l’Aube.
 En mars 2011, il y aura la suite tant attendue du Sabre de Sang de Thomas Geha. 
 Entre les deux s’intercalera sûrement un texte de SF… mais il est trop tôt pour en parler.

Jérôme Vincent