L’Autre monde - (l’intégrale)
( 1 )
de Florence Magnin et Rodolphe
aux éditions Dargaud
Genre : Fantastique

Scénariste : Rodolphe
Dessinateur : Florence Magnin
Couleurs : Florence Magnin
Date de parution : décembre 2001 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Intégrale
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Florence Magnin ou Rodolphe

Un OVNI dans le milieu de la BD

Rodolphe a plusieurs cordes à son arc. En plus d’être scénariste de BD, il est aussi professeur de lettres, libraire et journaliste. Il a en plus écrit des biographies, des recueils de nouvelles et de poèmes, des romans et des contes pour enfants. C’est également un scénariste prolifique puisqu’il a signé plus de 80 BD dont certaines furent récompensées à Angoulême, Audincourt, Hyères, Brignais, Solliesville, Maisons-Laffitte ou Charleroi.

Florence Magnin est beaucoup plus connue dans le milieu de la SF que celui de la BD au moment où elle réalise les dessins de L’Autre monde. En effet, c’est grâce aux éditions Denoël qu’elle sort de l’ombre en 1985. Elle a du refaire une grande partie des couvertures de la collection Présence du Futur. Depuis elle a, à nouveau, collaboré avec Rodolphe pour la BD Mary la Noire aux éditions Dargaud et le deuxième tome de sa propre BD, L’Héritage d’Emilie, vient de paraître.

Amnésique et perdu...

Jan Vern est pilote sur FK11. Un beau matin, il se réveille dans un étrange hôpital. Il est en partie amnésique car il ne se souvient plus comment il y est arrivé. Apres avoir constaté qu’on le retient plus ou moins prisonnier, il décide de s’évader et rejoint un étrange scientifique qui propose de l’héberger. C’est là que les choses basculent, il ne reconnaît plus du tout l’univers où il se trouve. En effet, dans ce monde les bébés sont amenés par des cigognes, les saisons ne changent pas mais ont des lieux précis. Tout semble sortis de fables, de contes, d’une époque révolue où le ciel n’est qu’une toile de fond et les étoiles des points peints dessus. C’est justement lorsque le ciel s’affaisse et qu’une déchirure apparaît sur la toile que Jan et le professeur Clément Abler décident d’aller voir ce qu’il y a de l’autre côté du ciel.

Des dessins à la hauteur du scénario

Voici un scénario plutôt original. Rodolphe nous propose ici quelque chose de nouveau, qui sort de l’ordinaire et qui nous renvoie en enfance. Faisant appel à la magie du rêve, aux contes de fées et aux légendes, il nous raconte une histoire décalée, rocambolesque et hallucinante complètement en dehors des sentiers battus traditionnels de la BD. Pour illustrer cette histoire les dessins de Florence Magnin sont à la hauteur. Bien qu’elle provienne du milieu de l’illustration et qu’il manque un petit peu de fluidité dans son dessin, elle met bien en valeur l’histoire racontée par Rodolphe. La notion du détail et le souci de la précision rendent chaque planches comparable à des miniatures. Le côté pastel et naïf de son trait et de ses couleurs accentue d’autant plus l’impression de rêve et de conte. Voici un OVNI dans le milieu de la BD qui mérite qu’on s’y attarde avec attention

Pierre Demetz

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.