L’île au trésor
de Robert Louis Stevenson
aux éditions Livre de Poche ,
collection Livre de poche Jeunesse
Genre : Aventure
Sous-genres :
  • Pirate

Auteurs : Robert Louis Stevenson
Couverture : Henriette Meunière
Traduction : Michel Laporte
Date de parution : août 2014 Réédition
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 256
Age minimum : 10 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Robert Louis Stevenson

La chronique écrite d’Adrien, 12 ans.

L’auteur
 
Robert Louis Stevenson est né à Edimbourg en 1850 et mort aux îles Samoa en 1894. Cet écrivain écossais a été un grand voyageur. Ses romans l’ont rendu très célèbre dans le monde entier : "L’île au trésor", "L’étrange cas du Docteur Jekyll et du Docteur Hyde" ou "Le mort vivant".
 
L’histoire
 
Un jour, un vieux loup de mer nommé Billy Bones débarque dans l’auberge du jeune Jim et s’y installe. Jim est tout à la fois fasciné et terrifié par ce marin colérique, violent et ivrogne, d’autant qu’une obscure menace semble planer sur ce dernier.
 
La menace se précise lorsque Pew, un pirate aveugle, donne à Billy Bones « la tache noire », annonciatrice de mort dans le monde des pirates. Alors que les heures de Billy Bones sont comptées, il meurt, foudroyé par une crise d’apoplexie, tandis qu’au même moment, le père de Jim meurt d’une grave maladie (la phtisie). Ce dernier était soigné par le docteur Livesey.
 
 
Mon avis
 
Ce livre est intéressant. Il nous fait vivre des aventures de pirates à la façon des "Pirates des Caraïbes", dont il a contribué à créer la légende : pirates sales, ivrognes, infirmes, cupides, solitaires et solidaires...
 
L’aventure est vécue à travers les yeux de Jim, mais ce sont de vrais pirates qui passent leur temps à s’entretuer. Jim doit naviguer entre l’avidité et les haines des uns et des autres, il ne doit pas trop faire confiance aux adultes qui l’entourent, mais certains d’entre eux, malgré leurs défauts, sont attachants.
 
Jim, qui a dû se séparer de sa famille, passe d’un camp à l’autre et tire son épingle du jeu, car il est malin.
 
J’ai bien aimé les personnages et l’atmosphère générale, qui peut dégénérer à tout moment.
 
J’ai trouvé intéressante les descriptions (de la mer, des bateaux et de l’île exotique) et il n’y a pas de temps mort.
 
Un livre qui en a inspiré beaucoup d’autres...

Adrien Nottola


chroniqueur(se) ado.