La Cathédrale invisible
( Face de Lune 2 )
de François Boucq et Alejandro Jodorowsky
aux éditions Casterman ,
collection Un Monde
Genre : SF

Scénariste : Alejandro Jodorowsky
Dessinateur : François Boucq
Couleurs : François Boucq
Date de parution : septembre 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 52
Titre en vo : 1
Parution en vo : janvier 1992

Lire tous les articles concernant François Boucq ou Alejandro Jodorowsky

Les bonnes idées de la réédition

Qui ne connaît pas François Boucq et Alexandro Jodorowsky ? A eux deux, ils ont signé quelques monuments de la BD. Pour François Boucq, on peut citer Les Aventures de la Mort et de Lao Tseu, Jérôme Moucherot, La Femme du Magicien, Du ventre de la bête et Bouncer. La liste est encore plus impressionnante pour Alexandro Jodorowsky. En vrac : L’Incal, La Caste des Méta-barons, Les Technopères, Megalex, Juan Solo, Le Lama blanc ou bien encore Diosamante. Moins connus, on lui doit aussi quelques romans dont Albina et les hommes chiens. La rentrée 2003 voit donc la réédition, en deux tomes de Face de Lune avec de nouvelles couvertures et quelques planches inédites.

L’imbécile heureux.

Pas gai de vivre dans la république démocratique Ovarienne ! Cette petite île balayée régulièrement par des raz de marée est sous la coupe d’un dictateur qui n’hésite pas à déporter ou à tuer au grès de ses humeurs. Autant dire que la terreur règne. Seul Face de Lune ne s’en souci guère. Benêt d’apparence, il traverse les épreuves avec un éternel sourire sur les lèvres. Son corps s’est adapté. Il recrache les balles, ignore les radiations et danse au milieu des Tsunami. Des capacités qui en font quelqu’un d’intolérable pour le dictateur.

Un vrai bonheur

Ces deux albums sont excellents ! Boucq et Jodorowsky signent là une histoire qui ressemble presque à un conte avec son personnage principal en naïf à la Forrest Gump. Jouant un peu de la caricature et de l’insolite, ils créent un univers entre dureté et poésie. Une ambiance dans laquelle on plonge avec délice et qui donne à réfléchir. Deux albums comme on en voit peu en BD.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.