La Forme de l’eau
de Daniel Kraus et Guillermo Del Toro
aux éditions Bragelonne
Genre : Fantastique

Auteurs : Daniel Kraus , Guillermo Del Toro
Couverture : James Jean
Traduction : Isabelle Troin
Date de parution : mars 2018 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 385
Titre en vo : The Shape of Water
Parution en vo : février 2018


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Daniel Kraus ou Guillermo Del Toro

Le scénario du film adapté en roman.

Guillermo Del Toro est né en 1964 à Guadalajara dans l’État de Jalisco au Mexique. Il est réalisateur, scénariste, producteur de cinéma et un peu romancier. Il a commencé sa carrière dans le cinéma en tant que maquilleur et créateur d’effets spéciaux. Son premier long métrage en tant que réalisateur Cronos (1993) a remporté de nombreux prix, notamment au Festival de Cannes 1993 et aux Premio Ariel (l’équivalent des César au Mexique). Pour le reste, nous pouvons citer L’Échine du Diable (2001) produit et financé en partie par Pedro Almodovar. Le premier grand succès commercial qu’il rencontre est avec la réalisation du long métrage Blade 2 (2001) puis Le Labyrinthe de Pan (2006). Il est le scénariste de la Trilogie du Hobbit. La Forme de l’eau (2017) a remporté quatre Oscars dont celui du Meilleur Film.

Daniel Kraus est né en 1975 à Midland dans le Michigan aux États-Unis. Il est romancier et scénariste. Il est l’auteur notamment d’ouvrages pour la jeunesse, The Monster Variations (2009), de la série en deux parties The Death and Life of Zebulon Finch (2015-2016). Il a coécrit Trollhunters avec Guillermo Del Toro (2015). Plus récemment, Teigneux (2018) chez Outre Fleuve.

 

Une adaptation chez Bragelonne

 

Après l’engouement autour du film moult fois récompensé, rien de plus naturel que de voir l’ouvrage en format livre. Reste à savoir si cet ouvrage aura le mérite de se justifier par rapport au film. La trame générale du film est conservée, à savoir l’histoire d’Elsa, cette femme muette qui tombe éperdument amoureuse de cet être aquatique aux pouvoirs extraordinaires. Guillermo Del Toro et Daniel Kraus ont tenté de nous pondre ici une histoire légèrement différente du film, étoffant un peu plus la figure machiavélique de Strickland et une intrigue autour de sa femme, qui, on doit le reconnaître, passe un peu inaperçue dans le film. 

 

Verdict

 

Si le film est une bombe pétillante de jolis effets spéciaux, mêlant habilement érotisme et branlette visuelle et sonore, on ne peut pas en dire autant de l’ouvrage ici présent chez Bragelonne. Le style d’écriture est poussif, usant. Et si on retrouve la trame générale avec quelques variations, j’avoue avoir été extrêmement déçue de l’ensemble. Ces extensions sur les personnages secondaires n’apportent rien à l’intrigue, si ce n’est du sombre qu’on peine à justifier, à savoir "pourquoi Strickland est-il aussi méchant ?" On comprend vite fait son traumatisme dans la jungle amazonienne, pourquoi est-il si obsédé par ses bonbons verts qu’il mange en permanence ? Sa femme a également un rôle un peu plus étoffé, mais rien de bien intéressant.

Au final, toute la charge érotique de la relation entre Elisa et son amant est passée à la trappe (alors que c’est probablement le plus intéressant). Il faut attendre la quasi fin du roman pour pouvoir assister à la libération de son homme triton adoré, le reste est un enchaînement d’actions peu digestes et assez précipitées. Ce que je n’ai pas ressenti lors du visionnage du film. En bref, il s’agit d’un livre un peu sorti à la hâte qui ne présente pas grand intérêt. La couv’ est jolie, le livre relié en impose, mais très franchement j’ai été déçue par le contenu. 

Salomé Lelièvre