La Grande guerre des mondes : Terreur martienne
de Desimir Milijic et Richard D. Nolane
aux éditions Soleil
Genre : Uchronie

Scénariste : Richard D. Nolane
Dessinateur : Desimir Milijic
Date de parution : septembre 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Desimir Milijic ou Richard D. Nolane

Une recette qui fonctionne

Aux commandes de La Grande guerre des mondes, on retrouve avec plaisir Richard D.Nolane, auteur de séries de bande dessinées volontiers uchroniques : Zeppelin’s war, Wunderwaffen (avec le graphiste Maza, grand spécialiste des avions) ou Space Reich ont fait sa réputation.

Le premier tome, La chose sous les tranchées, nous transportait en plein cœur du front en 1916, moment que les martiens choisissent pour atterrir sur Terre et semer la panique chez les belligérants. Richard D. Nolane et son graphiste Zeljko Vladetic avaient pleinement réussi le premier volume, qu’en est-il de la suite ?

L’invasion se poursuit

L’arrivée des martiens et de leurs tripodes a amené alliés et allemands à suspendre les hostilités. Les allemands, avec Einstein à leur tête, réussissent à mettre la main sur le cadavre d’un martien. Les professeurs Flammarion et Challenger sont aussitôt diligentés pour une opération de dissection, révélant que les martiens sont des espèces de méduses invertébrées se nourrissant d’humains réduits en liquide…

Pendant ce temps en Russie, Raspoutine reçoit un paysan qui a des révélations à lui faire sur l’astéroïde tombé dans la plaine de Toungouska en 1913…

Le rythme se maintient

Terreur martienne réussit son pari. L’action est bien menée, presque haletante. On a plaisir à retrouver Einstein avec Challenger et Flammarion (ou l’union des scientifiques contre les égoïsmes nationaux) aux prises avec les martiens et des militaires bornés.

Reste maintenant à savoir sur quoi débouchera le troisième tome. Quid de la suite mister Nolane ?

Sylvain Bonnet