La Guerre de Stark
( Star Wars - Jedi 4 )
de Davidé Fabbri et John Ostrander
aux éditions Delcourt ,
collection Contrebande
Genre : Comics
Sous-genres :
  • SF

Scénariste : John Ostrander
Dessinateur : Davidé Fabbri
Couleurs : Dave Mc Caig
Traduction : Anne Capuron
Date de parution : mai 2006 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 240
Titre en vo : The Stark Hyperspace War
Parution en vo : janvier 2001

Lire tous les articles concernant Davidé Fabbri ou John Ostrander

Guerre Privée

John Ostrander est venu aux scénarios de BD après avoir voulu être prêtre. Il a travaillé chez DC Comics sur des séries comme Le Spectre, Batgirl. Puis chez Marvel avec les X-Men ou Le Punisher. Il est l’un des principaux auteurs de StarWars : Republic et participe à d’autres séries de cet univers, telles que Clone Wars ou Jedi.
Davidé Fabbri est un dessinateur spécialisé dans les séries de science fiction : Starship Troopers et Star Wars.

L’Ordre Jedi en action

Le bacta est une substance essentielle dans toute la galaxie : elle permet la fabrication de médicaments très utilisés. Aussi, lorsque la fabrication et l’approvisionnement en sont mis en péril par un cartel de contrebandiers, l’Ordre Jedi est envoyé pour ramener la paix et rétablir la circulation des vaisseaux de transport.
Mais la situation se complique rapidement, risquant de dégénérer en conflit armé dans toute la galaxie. Séparés des leurs, les jeunes padawans Obi-wan et Quinlan Vos ne doivent compter que sur eux-mêmes. Les trahisons et les coups bas s’enchaînent lorsque commerçants. contrebandiers et militaires cherchent chacun à tirer la couverture à eux.
Lorsque le calme reviendra, il restera des cicatrices, des amitiés forgées dans le conflit et un épisode qui restera dans l’histoire sous le nom de « Guerre de Stark ».

Un nouvel apport à l’univers étendu de Star Wars

Situé juste un peu avant la série « Clone Wars », ce volume est intéressant sur plusieurs points. D’abord, il permet de mieux découvrir certains Jedis en les observant pendant leur jeunesse comme des padawans encore inexpérimentés. Quinlan Vos, particulièrement, gagne en profondeur avec cette lecture.
Par ailleurs ce tome complète l’Univers Etendu en décrivant une période jusqu’ici assez peu explorée par les auteurs. Le lecteur découvre un Sénat perturbé, hésitant sur les lois à promulguer concernant les Jedis et l’Armée, prémisses du vote qui donnera plus tard les pouvoirs à Palpatine.
Le dessin est clair, assez précis mais très classique et simpliste, proche des standards de dessins animés par moment.

Jean Rébillat

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.