La Métamorphose
( Marlysa 11 )
de Jean-Charles Gaudin et Jean-Pierre Danard
aux éditions Soleil
Genre : Fantasy

Auteurs : Jean-Charles Gaudin
Dessinateur : Jean-Pierre Danard
Date de parution : décembre 2011 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Jean-Charles Gaudin ou Jean-Pierre Danard

La série entame un nouveau cycle...

Après une formation d’écriture de scénario, Jean-Charles Gaudin écrit, produit et réalise plusieurs courts-métrages et films institutionnels avant de se lancer dans la bande dessinée. C’est en 1998 qu’il débute la série Marlysa, avec Jean-Pierre Danard au dessin. Il est également l’auteur des séries Garous, Galfalek, et de l’adaptation en bande dessinée de la célèbre série de Robin Hobb, L’Assassin royal.

Jean-Pierre Danard a commencé sa carrière dans des fanzines, avant de publier dans des revues professionnelles telles que Mikado ou Okapi. Il réalise son premier album avec François Corteggiani, La Couleur de la vie (Editions Milan), puis Peter Pan (Editions Alpen) sur un scénario de Benoit Rivière, avant de dessiner la série Marlysa.

A la recherche de son fils

Retenue prisonnière par les Kidriks, Marlysa apprend que son fils qu’elle croyait mort-né est toujours vivant. Les mystérieuses "nonnes noires" qui s’étaient occupées d’elle ont donc menti pour s’emparer de l’enfant... Mais dans quel but ?

Marlysa s’échappe alors du campement Kidrik pour retrouver sa trace. Cilia, Stirius et Ossian l’accompagnent dans son périple. Progressivement, ils vont découvrir des changements dans l’attitude de la guerrière masquée...

Un nouveau départ

Ce volume s’attache à une partie de la vie de la guerrière passée sous silence jusque-là : sa grossesse ! Il nous dévoile ainsi un personnage plus mature, qui découvre qu’elle a été manipulée et que son enfant lui a été volé... découverte qui va la bouleverser et amener des tensions avec ses amis, qui n’étaient pas au courant de cet épisode. L’aventure est toujours aussi trépidante, mais n’oublie pas de décrire les sentiments des personnages, ce qui les rend d’autant plus attachants.

Les dessins sont toujours aussi colorés, et agréables à suivre, même si certaines planches manquent un peu de détails sur les personnages secondaires. Il reste que le tout est parfaitement lisible et permet de suivre au mieux l’action. Ce tome 11 ouvre de nouvelles perspectives dans la série, avec des personnages aux préoccupations plus adultes, et la suite promet d’être palpitante. Cet album réserve son lot de surprises, qui devrait satisfaire les amateurs de Marlysa !

Tony Sanchez

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

3 Messages de forum

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.