La Nuit du cobra
( James Healer 2 )
de Giulio de Vita et Yves Swolfs
aux éditions Le Lombard ,
collection Troisième Vague
Genre : Fantastique

Scénariste : Yves Swolfs
Dessinateur : Giulio de Vita
Couleurs : Sophie Swolfs
Date de parution : février 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Giulio de Vita ou Yves Swolfs

Une série qui s’améliore

Devançant James Healer et le shérif de Camden Rock, un exécuteur élimine toutes les traces qui pourraient conduire à la découverte du mobile des meurtres de trois jeunes femmes… Blanc élevé par des Peaux-Rouges et devenu un détective hors du commun, James Healer serait la réincarnation d’un shaman. Comme ce dernier, il possède de surprenantes capacités de médium qu’il utilise pour résoudre de sombres affaires. Appelé à la rescousse par le shérif de Camden Rock, "celui qui sait lire au fond des âmes" est chargé de démasquer le(s) meurtrier(s) de trois jeunes femmes retrouvées étranglées. Le mystère des deux derniers meurtres demeure complet. Voici maintenant qu’un nouvel assassinat vient d’être commis, celui du Dr. Hank Shrivner, le médecin local. Le "shaman-détective" arrivera-t-il à guérir Camden Rock malade de sa face cachée ?

Pubs et dessins animés

Giulio De Vita a beaucoup travaillé en Italie en réalisant des publicités, des vidéo-clips, des dessins animés.. En 1998, il rencontre Corteggiani et réalise Les Ombres de la Lagune chez Soleil. En janvier 2001, paraît le deuxième album de la série du Décalogue, orchestré par Frank Giroud, une grande fresque menée sur dix albums (à paraître en trois ans) avec dix dessinateurs différents. Joseph Béhé tenait les rennes du dessin du premier album : Le Manuscrit et Giulio De Vita ceux du second : La Fatwa, parus dans la collection Grafica, chez Glénat.

Yves Swolfs est né à Bruxelles, le 24 avril 1955. Au cours de ses études artistiques à l’institut Saint-Luc de Bruxelles, il fait paraître, en 1978, sa première BD dans le second volume du Neuvième rêve. En 1980, il crée Durango un western spaghetti qui compte à présent treize titres chez Alpen. En 1987, il aborde le genre historique en assurant l’écriture des scénarios de la série Dampierre (Glénat), une série se déroulant durant la guerre de Vendée, dessinée par Pierre Legein. En 1994, Yves Swolfs signe une nouvelle série fantastique chez Glénat : Le Prince de la Nuit. Par la suite, il scénarise Black Hills, un western dessiné par Marc-Renier. En mai 2000, il imagine les aventures de Vlad avec Griffo au dessin (dans la collection Troisème Vague chez Lombard).

Une histoire prenante

Ce deuxième tome tient les promesses du premier. L’histoire est toujours aussi prenante, on entre dans la puanteur de cette petite ville de province avec simplicité. Même si le côté cow-boy solitaire est toujours très présent, on l’oublie vite. Je pense qu’au fur et à mesure de la série, on peut s’attendre à une évolution plus spirituelle qui ne pourrait que lui faire du bien.

Thomas Ryngel

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.