La Nuit du tombeur
( Donjon Monsters 5 )
de Jean-Emmanuel Vermot-Desroches et Joann Sfar
aux éditions Delcourt ,
collection Humour de Rire
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Humour

Scénariste : Joann Sfar
Dessinateur : Jean-Emmanuel Vermot-Desroches
Couleurs : Walter
Date de parution : février 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Jean-Emmanuel Vermot-Desroches ou Joann Sfar

Vous êtes tous victimes d’un sortilège grossier ! J’arrive jamais à séduire les filles, moi, elles me trouvent trop intellectuel et inaccessible !

Après Donjon Zenith (la base), Donjon Proton Minet (avant Zenith) et Donjon Crépuscule (après) et Donjon Parade, Donjon Monsters a un dessinateur et un personnage principal différent par album. Ce cinquième (105 ? Non, non, moins 97…) épisode de Donjon Monsters a été dessiné par J-E Vermot-Desroches.

Le tombeur, c’est Horous… Je sais, moi aussi, ça m’a fait frémir…

On ne rentre pas à l’école de nécromancie comme ça… Afin de pouvoir y rester, Alcibiade, le nouvel élève, doit prendre en charge et garantir la réussite aux examens de Tristan Chambon, brute épaisse et débile profond, fils du directeur de la morgue. En soi, la tâche est déjà difficile…Il pourrait compter sur l’aide d’Houros, sombre et fin apprenti nécromant, si celui-ci n’était pas poursuivi par une horde de jeunes filles séduites et abandonnées, et marié de force à la fille du duc de la Hure.
Houros, un tombeur  ? Y a de la magie, là-dessous…

Hilarant, évidemment  !

Il n’y a rien de décevant dans ce nouvel épisode. Le dessin colle bien à la série, l’histoire est toujours aussi délirante et le style propre au personnage d’Houros. Les aventures du vautour nécromant ont ce côté franchement décalé qui va si bien à cet apprenti pince sans rire, à la morgue poussiéreuse… Les blagues de potaches transposées dans une école de nécromancie  ? Un vrai bonheur. Encore une réussite, donc et même une petite préférence pour cet album riche en rebondissements et dialogues finement débilitants...

Anne Fakhouri

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.