La colère de Poséidon
( L'Odyssée 1 )
de Luc Ferry et Giovanni Lorusso
aux éditions Glénat ,
collection La sagesse des mythes
Genre : Mythologie

Auteurs : Luc Ferry

Scénariste : Clotilde Bruneau
Dessinateur : Giovanni Lorusso
Date de parution : 0000 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Luc Ferry ou Giovanni Lorusso

Le premier tome de L’Odyssée, BD de Luc Ferry et Clotilde Bruneau.

Luc Ferry, né en 1951, est un essayiste français, ancien professeur de philosophie et ancien ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche. Avec la collection La sagesse des mythes, il permet aux jeunes lecteurs de découvrir la mythologie grecque.
 
Née en 1987, Clotilde Bruneau est passionnée d’art et de littérature. Étudiante, elle entre à l’atelier de Sèvres, puis à l’ESA de Rueil Malmaison où elle continue sa pratique de la photographie et découvre l’art vidéo. Après son diplôme d’arts plastiques, elle étudie le cinéma et travaille en tant que scénographe pour des courts métrages. Elle intègre ensuite le studio Elyum comme scénariste en travaillant, entre autre, sur la série Le Petit Prince. Elle commence l’année suivante à travailler la collection "Ils ont fait l’Histoire" et continue aujourd’hui sa collaboration avec Glénat sur de nouveaux projets.

Giovanni Lorusso est un illustrateur de BD. Il travaille au projet de bande-dessinée La Guerre des orcs en compagnie du scénariste Olivier Péru, puis il participe à plusieurs projets artistiques tels que Cosme l’Ancien, premier opus de Médicis, série traitant des grands noms de la maison des Médicis, ainsi que certains des tomes constituant la série La Sagesse des mythes, réalisée à l’initiative du philosophe Luc Ferry.

Le début des aventures maritimes d’Ulysse

L’histoire commence en mer, quelques jours après la chute de Troie : Ulysse et sa flotte sont heureux et optimistes, le vent souffle vers Ithaque, tout va bien.

Puis les choses commencent à se gâter : en quête de vivres, ils abordent sur l’île des Cicones, puis sur l’île des Lotophages, et enfin sur l’île du cyclope. A chaque fois cela tourne à la catastrophe, des hommes sont tués, et Ulysse doit s’enfuir avec les survivants.

Ils arrivent chez Eole, dieu des vents, et là, grâce à son aide, les choses pourraient s’arranger. Mais Ulysse est trahi par la cupidité de ses hommes, et ils sont à nouveau livrés à eux-mêmes, sur des routes inconnues, avec des vents défavorables, poursuivis par la colère de Poséidon, le père du Cyclope Polyphème qu’ils ont éborgné...

Un héros aux choix singuliers

Ulysse est présenté comme un grand roi et un valeureux chef de guerre, et pourtant dans cette BD il prend systématiquement la mauvaise décision. Sur l’île des Cicones, alliés des Troyens, il décide de massacrer tout le monde, ce qui déclenche une revanche sanglante contre ses hommes. Sur l’île des Lotophages, il envoie ses hommes en éclaireurs, lesquels se font droguer au lotus. Et sur l’île du Cyclope, il emmène ses hommes jusque dans la caverne de celui-ci. Cela donne une image de lui un peu brouillée, comme si son envie de retourner en paix à Ithaque était contrebalancée par une légère forme d’hybris qu’Eole souligne. Ulysse est le héros "rusé", mais cela ne l’empêche pas de commettre beaucoup d’erreurs.

Une narration simple

Ce début de l’Odyssée fait le pari d’une narration simple, qui ne respecte pas l’ordre du récit d’Homère, lequel commence par l’île de Calypso qui retient Ulysse captif, et par la situation de Pénélope et de Télémaque dans une Ithaque mise à sac par les prétendants. C’est dommage, mais c’est sans doute pour simplifier aux jeunes lecteurs la compréhension de cette légende vraiment riche et parfois emmêlée.

Un riche dossier pédagogique

Cette simplicité de la narration pour ce premier tome est compensée par un dossier pédagogique ambitieux qui replace bien Ulysse dans un contexte mythologique très riche et lourd de sens. En effet, l’Odyssée s’inscrit dans un ensemble qui va des tous débuts des causes de la guerre de Troie (mariage de Thétis et Pélée, oracle sur Pâris, destin d’Achille...) jusqu’au retour des rois grecs dans leurs foyers respectifs (Agamemnon et Clytemnestre, Ulysse et Pénélope). Et cette matière mythologique contient la sagesse antique, la philosophie de l’Antiquité grecque qui cherche à donner un sens à la vie, à aider les hommes à bien vivre leur vie pour atteindre l’harmonie dans l’ordre de l’univers, et donc le bonheur. 

Une BD agréable à lire

Cette BD bien dessinée nous procure à la fois le frisson de l’aventure, la peur face aux épreuves traversées par Ulysse, sans jamais tomber dans l’excès de violence. Tout cela forme un ensemble équilibré qui plaira aux jeunes lecteurs au moment où ils découvriront les mythes de la guerre de Troie.

Anaelle Weiss