La voie des Marchombres
( Ellana 2 )
de Pierre Bottero et Montse Martin
aux éditions Glénat ,
collection Grafica
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Aventure
  • Heroic fantasy

Auteurs : Pierre Bottero

Scénariste : Lylian
Dessinateur : Montse Martin
Couleurs : Loïc Chevallier
Date de parution : juin 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 72
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Pierre Bottero ou Montse Martin

Nouvelle adaptation en bande-dessinée d’un classique de Pierre Bottero

Dans la lignée de l’adaptation de La Quête d’Ewilan, initiée par Glénat en 2013, Le Pacte des Marchombres de Pierre Bottero se voit à son tour transposé en bande-dessinée sous le nom d’Ellana, dans une nouvelle série signée Lylian et Montse Martin. Le premier était le scénariste de la précédente trilogie ; la seconde, après une carrière dans l’animation, fut la dessinatrice des séries Talisman (2009) et Curiosity Shop (2013), publiées chez Glénat.
 
Quant à Pierre Bottero, rappelons que cet auteur à l’imaginaire inépuisable avait enchanté toute une génération de lecteurs avec ses nombreux récits de fantasy et d’aventure (La Quête d’Ewilan, Le Pacte des Marchombres, L’Autre…), avant de décéder brutalement en 2009.
 
A l’orée de la voie
 
« Marchombre ». Le mot soufflé par le mystérieux Sayanel a beau résonner de façon prometteuse aux oreilles de la jeune Ellana, il n’en est pas moins dénué de sens… pour le moment ! Toujours décidée à tracer sa propre voie dans le monde des hommes, Ellana accepte de devenir l’élève du marchombre Jilano Alhuïn. En échange de trois années de sa vie et d’une obéissance absolue, elle apprendra de Jilano tout ce qu’il sait afin de devenir un membre à part entière de cette caste ancienne et respectée, dont le nom suscite tant l’admiration que l’effroi. Au programme ? Un entraînement exigeant et impitoyable, fait d’épreuves, de doutes et de défis.
 
Et au bout du chemin ? La promesse de la véritable liberté. 
 
Apprentissage mouvementé
 
Nous retrouvons notre jeune héroïne pour un deuxième tome à la fois plus sombre et plus palpitant que le premier. Au grand plaisir du lecteur, nous entrons enfin dans le meilleur de l’histoire d’Ellana : le récit de son apprentissage, de ses premiers pas sur la voie des Marchombres. Qu’est-t-elle vraiment, cette voie ? Qui sont ceux qui l’arpentent ? Comment devient-on comme eux ?
 
Dans cette phase-clé du récit, le chemin de l’adolescente croise celui d’anciens et de nouveaux personnages dans un maelström d’émotions et d’aventures : la douleur, le chagrin et l’injustice côtoient alors l’adrénaline, l’émerveillement et la joie de réaliser des progrès. Bien que toujours aussi sûre d’elle, au point de se montrer parfois arrogante, Ellana est sans cesse confrontée à de nouveaux défis qui exigent de se remettre en question pour mieux se dépasser : et malgré les réussites, nous sommes encore loin de l’Ellana accomplie des jours futurs.
 
Avec ce deuxième tome, l’art de Montse Martin se révèle pleinement : son trait vif et dynamique fait honneur à l’énergie et la tonicité de notre héroïne, mais parvient également avec la complicité du coloriste Loïc Chevallier à matérialiser les paysages superbes et les villes ambitieuses que Pierre Bottero ne décrivait que par les mots : il faut dire que l’on voyage souvent dans cet opus, entre un bref retour à Al-Far et la découverte de l’impressionnante Al-Jeit ! 
 
Pleinement émergé dans les beautés et les dangers de Gwendalavir, à la découverte de la voie séduisante des Marchombres, le lecteur amoureux de l’univers de fantasy de Pierre Bottero se trouvera pleinement satisfait avec ce deuxième tome : aucun doute qu’il se jettera par la suite sur le troisième.
 

Ariane Marquis