Le Dauphin et le renard
( Zorn et Dirna 2 )
de Bruno Bessadi et Vincent Trannoy
aux éditions Soleil ,
collection Soleil Levant
Genre : Fantasy

Scénariste : Jean-David Morvan
Dessinateur : Bruno Bessadi
Couleurs : Christian Lerolle
Date de parution : septembre 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Bruno Bessadi ou Vincent Trannoy

Un chouette scénario et de belles surprises.

Phénomène assez rare en bande dessinée, Zorn et Dirna possède à son service deux dessinateurs. Bruno Bessadi et Vincent Trannoy se sont rencontrés lors d’un cours de dessin et depuis ils ne se quittent plus. A cette époque, Trannoy conseille à son homologue d’envoyer quelques planches à Jean-David Morvan, un des scénaristes les plus prolifiques de la Bande Dessinée. Ce dernier enrôle pour Zorn et Dirna un compère rencontré au collège Christian Lerolle. Avec Franck Gureghian, ils forment les Colors Twins à qui l’on doit de nombreuses colorisations d’albums.

La maman à barbe…

La mort fait souvent peur aux hommes. A tel point que certains cherchent par tous les moyens à la repousser, voir à l’éviter. C’est l’exploit réalisé par le roi du pays dans lequel se déroule la série. Il a réussi à enfermer la mort, donnant l’immortalité de l’âme à tous ses concitoyens. Mais le cadeau se révèle très vite empoisonné. Si l’esprit reste bien vivant, le corps lui continue de vieillir… Et lorsque l’on coupe la tête à quelqu’un, son esprit vient habiter le corps de son bourreau. Dans ce contexte, le pouvoir des jumeaux Zorn et Dirna est très recherché. En touchant ensemble un être vivant, ils parviennent à lui faire passer l’arme à gauche, que ce soit pour son corps ou pour son esprit. Mais difficile de survivre dans un monde de violence lorsque l’on n’a que six ans. Heureusement l’esprit de leur mère les retrouve. Mais depuis sa décapitation, elle vit dans le corps d’un géant de deux mètres et de 120 kilos.

Autant dire que ses baisers seront un peu piquants…

Zorn et Dirna est une série rafraîchissante. D’abord parce qu’elle est originale. Cette histoire d’immortalité et de cohabitation de plusieurs esprits dans un même corps donne matière à de nombreuses situations insolites et quelques gags réussis. Une bonne idée qui donne toute sa saveur à la série. Les dessins sont eux relativement classiques mais efficaces. Bref, Zorn et Dirna a de quoi vous faire passer quelques heures agréables. Ce serait vraiment dommage de s’en priver.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.