Le Désert des Carcasses
( Mâchefer 2 )
de Sébastien Vastra et Fred Duval
aux éditions Vents d’Ouest ,
collection Fantastique
Genre : SF

Scénariste : Fred Duval
Dessinateur : Sébastien Vastra
Couleurs : Afroula
Date de parution : septembre 2002 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Sébastien Vastra ou Fred Duval

Un second album bien meilleur que le premier

C’est du rapide, le tome 1, Une Huile en fuite, était sorti en février 2002 et voici déjà le tome 2. Sébastien Vastra, dont c’est la première BD, est ce que l’on appelle un jeune auteur talentueux au vue du nombre de prix qu’il a remporté. Il s’est classé premier dans au moins sept concours dont ceux de différentes FNAC et de différents festivals (Amiens, Darnétal…), allant même jusqu’à être nommé " graine de pro " au Festival d’Angoulême en 1997. C’est lors d’un de ces festivals, celui de la FNAC de Rouen, qu’il rencontre le scénariste Fred Duval.

Fred Duval fait figure de vieux routier à côté de lui. Après avoir obtenu sa maîtrise d’histoire, il débute dans la BD en écrivant des strips quotidiens pour la presse régionale qui seront mis en image par Luc Turlan. Sa première Bande dessinée, 500 Fusils, sera publiée chez Delcourt, avec Lamy aux pinceaux et la collaboration de deux auteurs de poids, Vatine et Cailleteau. Ainsi lancé, Duval peut faire la démonstration de tout son talent avec notamment deux séries de science-fiction, Carmen Mc Callum, avec Gess, et Travis, avec C.Quet, dont le cinquième tome, Cybernation, est paru en septembre chez Delcourt.

Il fait chaud...

Une région sur le continent reste inexplorée, un désert où il fait 50° à l’ombre, où la première oasis est à 300 km, où justement il s’y passe de drôles de choses dans cette oasis…. La bonne planque en fin de compte ! Mâchefer décide d’y suivre Bothrops, et l’un de ses plans " foireux ", pour y cacher une jolie jeune fille prénommée Mintaka sur laquelle pèse une chasse à l’homme dirigée par Gibson alias " Le Marshall ".

Un second tome enthousiasmant !

Si le premier tome n’était pas une grande réussite, ce deuxième relève bien la barre. L’ambiance road movie-western-SF fonctionne d’autant mieux que le désert tient une place de choix dans cet univers. On retrouve notre mécanicien préféré à la vanne facile, Mâchefer, en grande forme. Mais la surprise vient de Bothrops. En effet, le personnage est plus étoffé, plus creusé. Il reste le double noir de Mâchefer, mais il est plus nuancé que dans le premier tome. L’introduction d’un nouveau personnage féminin, et plutôt bien faite de sa personne, y serait-elle pour quelque chose ? En ce qui concerne l’intrigue, elle n’est pas d’une originalité folle mais elle est bien menée et le rythme ne faiblit pas. Les premières pages sont représentatives en ce sens de la série puisque l’album s’ouvre sur une course poursuite infernale. C’est ce qu’on aime dans cette BD, elle fleure bon l’huile de moteur, les gros bolides et les défis bien " virils ". Il est toutefois dommage que l’on reste sur une impression que la fin est bâclée, arrivée trop rapidement. On attendait plus de la confrontation finale avec les gars du " Marshall ". Mais ne soyons pas trop dur, c’est un album divertissant avec lequel on passe un bon moment.

Charlotte Volper

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.