Le Grimoire d’Arkandias
( La trilogie de Arkandias 1 )
de Eric Boisset
aux éditions Magnard ,
collection Jeunesse
Genre : Fantastique

Auteurs : Eric Boisset
Couverture : Cyril Farudja
Date de parution : octobre 2002 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Age minimum : 10 ans
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Eric Boisset

L’aventure est au détour du prochain rayonnage

Eric Boisset a une biographie pour le moins folklorique (où il est question de Grèce, d’arbres, de bouzouki, d’éponges sauvages et de littérature) et une bibliographie très complète ! Né en 1965, il est l’auteur de la trilogie d’Arkandias dont ce livre est le premier tome, Le Secret de Tante Eudoxie, Opération Minuit à Rhodes et Nicostratos. Le Grimoire d’Arkandias a obtenu le Prix des Incorruptibles 1998 et le 13eme Grand Prix des Jeunes Lecteurs 1997.

Magie Rouge !

Théophile Amaretti, 12 ans, adore passer son temps à la bibliothèque. Il se sent parfaitement à l’aise parmi les héros qu’il tente de faire découvrir à son meilleur ami Bonaventure, plus enclins à faire du roller et danser le zouk qu’à se pencher sur les aventures des Trois Mousquetaires. A tel point que le jour où l’aventure vient à lui sous la forme d’un grimoire de Magie Rouge oublié sous un rayonnage, il sait quoi faire : agir ! A la recherche des ingrédients qui lui permettront de fabriquer un anneau d’invisibilité, il s’aperçoit bien vite qu’un autre lecteur s’intéresse de près au grimoire magique et à ses recettes. Arkandias est en effet à ses trousses et il lui faudra toute son ingéniosité et l’appui de son ami Bonaventure pour se sortir de ce mauvais pas.

Un bon roman pour les 12-14 ans

La magie rouge est une science occulte apparemment inconnue à ce jour. Il fallait bien cette invention pour satisfaire l’esprit fantasque et humoristique d’Eric Boisset. En suivant Théo et Bonaventure, tout un monde s’ouvre au lecteur : des premiers alchimistes jusqu’aux recettes antillaises, en passant par les romans d’aventure et les soucis de tous les jours des écoliers, l’auteur nous entraîne dans une aventure vivace, colorée, amusante et instructive. Les personnages de Théo, de sa mère, de Bonaventure et de leurs camarades d’école sont attachants au point qu’il ne fait aucun doute qu’on les retrouvera avec plaisir dans les deux tomes suivants.

Anne Fakhouri