Le Livre de la Mort
de Edouard Ganche
aux éditions La Clef d’Argent ,
collection KholekTh
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • La Mort

Auteurs : Edouard Ganche
Couverture : René de Châlons
Date de parution : février 2012 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Recueil
Nombre de pages : 269
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Edouard Ganche

Le cadavre de l’homme nous impressionne parce qu’il préfigure le nôtre, est putride, et nous met en présence de cette mort que notre vie refuse mais recevra.

Fortement marqué par la mort prématurée de son père en 1893, Édouard Ganche fait paraître en 1909 un recueil de contes macabres intitulé Le Livre de la Mort, témoignage de l’indignation que suscite chez lui le destin inéluctable de tout être vivant. Souhaitant suivre l’exemple de son père, il entreprend des études de médecine qu’il ne mènera pas à terme en raison d’une santé fragile.
Il se tourne alors vers sa seconde passion la musique, et deviendra un musicologue et musicographe français, spécialiste de Frédéric Chopin.
 
"Je voulais [...] dans l’avenir vaincre les causes de la maladie, supprimer l’infirmité, exterminer le mal."
 
Qu’elle se cache entre les murs d’un hôpital ou entre les ombres nocturnes, anodins comme sous ses plus repoussants aspects, Le Livre de la Mort dépeint de façon poignante un panorama complet et accablant des manifestations de la mort.
 
"Chapelles, mausolées, cippes, statues, bronze et marbre, sculpture et architecture foisonnent là, couronnant les sépultures, couvrant et ornant les plus infectes ordures."

Édition revue et augmentée selon un projet de l’auteur qu’il n’avait pu mener à terme de son vivant, Le Livre de la Mort est une oeuvre singulière, encensée par des critiques et écrivains de l’époque, et encore de nos jours prisée.
 
Rareté et étrangeté littéraire, ce recueil passe à travers le temps pour nous léguer une vision cruelle, brute et poignante, mais réelle de celle que l’humanité ne peut dompter : la Mort. Pas d’échappatoire possible. La mort est là sous toutes ses facettes, nous enivre, étreint, entre des récits fantastiques aux descriptions funèbres qui nous soulèvent aussi bien le coeur que l’esprit. Émouvant, horrible, la mort se terre dans ses plus beaux atours sous une plume consoeur de Poe et maitresse de Lovecraft.
 
Indéniablement, Le Livre de la Mort ne vous laissera pas de glace et les plus blasés frémiront malgré eux aux descriptions subtiles des corps en putréfactions, de ce charognard aux multiples visages qui imprègne les vivants accablés d’une folie que seul la mort elle-même peut sauver.
 
Suivis de postface parlant de l’auteur, du recueil, ainsi que de l’étude sur l’oeuvre présente en couverture le Transi de René de Châlons, oeuvre maitresse de cet artiste hors de son temps qui vit le jour en 1519, les éditions La Clef d’Argent nous présente là un livre complet, une vraie perle pour les amateurs de l’horreur ou des curiosités macabres.

Elodie

Site de la maison d’édition et pour commander le livre http://www.clef-argent.org/lelivred...