Le Monde fascinant des problèmes
( Le Concombre masqué 14 )
de Nikita Mandryka
aux éditions Dargaud
Genre : Humour

Auteurs : Nikita Mandryka
Date de parution : septembre 2009 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 64
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Nikita Mandryka

Le retour de notre cucurbitacée national

D’origine russe, Nikita Mandryka est né en Tunisie en 1940. Après des études de cinéma, il débute chez Pif et Vaillant en 1965 pour finir chez Pilote en 67 avec son légume préféré. Il fonde avec Bretécher et Gotlib L’Écho des Savanes en 1972. Créateur talentueux d’un monde d’une grande originalité, il foisonne d’idées qui apportent du baume au cœur de nos folies.

Rififi au pays des Légumes

Nous retrouvons le Concombre sous les traits de Lovelace Cucurbite, chanteur de blouze. Il est occupé à signer son prochain contrat quand débarque la grève des boulons et leur raie au milieu. Ensuite arrive les pommes de terres qui réclament leurs robes de chambres. Cela suffit au Concombre pour partir vers de nouvelles aventures accompagné de Pénélope la patate en slip et Raymond le rivet. Partis de rien, il arriveront nulle part pour revenir au même point. Le monde avance vers le mur. Un truculent récit dans un univers de folie qui traduit bien l’époque actuelle.

Le monde vu par le petit bout de la lorgnette

Debout les quadras et autre cinquantenaires ! Car voici le retour de notre cucurbitacée préféré.

Le Concombre Masqué est apparu en 1965 chez Pif puis prendra la tangente en 1967 chez Pilote. Il devient alors le héros pour des générations de lecteurs qu’il accompagne au fil des pages de Pilote puis de L’Écho des Savanes.

Il titille les neurones et l’esprit. Une jolie philosophie légumière qui passe les problèmes du moment au court bouillon de l’absurde. En effet, notre ami repart vers de nouvelles contrées, accompagné d’une patate en slip et d’un pauvre rivet légèrement déboulonné. Sa vision toute en décalage, apporte dérision et anarchie dans ce monde de la pensée « inique ». Balayant les non-sens de cette société de l’économie libérale, il apporte une certaine fraîcheur de ton et un souffle de liberté. Car le politiquement correct n’existe pas au royaume des légumes.

Vous l’avez compris, j’adhère complètement au retour de notre Concombre Masqué. À conseiller à tous ceux qui aiment regarder le monde de biais et bien sur aux aficionados.

Yann Blanchard

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.