Le Mystère Van Helsing
( 1 )
de Gérard Dôle
aux éditions Terre de Brume
Genre : Fantastique

Auteurs : Gérard Dôle
Couverture : Eric Scala
Date de parution : mai 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Recueil
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Gérard Dôle

Trois nouvelles, trois époques, trois lieux, un héros

Avant toute chose, ne vous attendez pas, en ouvrant le livre, à tomber sur une novellisation ou même une histoire qui s’inspire du film sorti cette année. Les sources de Van Helsing sont bien puisées dans Bram Stoker, bien que celui-ci n’ait jamais vraiment développé l’étrange et supposé Hollandais. La préface, passionnante, de François Ducos, vous apprendra comment Bram Stoker a créé et utilisé Van Helsing mais également qui s’en est inspiré par la suite et comment.

Petite parenthèse


Je vais vous faire une confidence : j’ai horreur des romans à références. Les suites des aventures de Sherlock Holmes, les livres mettant en scène le roi Arthur et autres d’Artagnan m’ont toujours collé des sueurs froides. Pareil pour les films et spécialement quand on touche à mes personnages préférés. Lorsque Hook est sorti, j’ai fait une crise de spasmophilie. Je déteste qu’on fasse revivre des héros morts et enterrés, qu’on cherche des concordances entre des auteurs et des époques. Je ne connais rien de plus énervant qu’un auteur qui veut absolument nous donner son interprétation du mythe et à qui il faut une bonne dose de talent pour ne pas donner dans la trahison ou le plagiat éhonté.

Et bonne surprise


Et pourtant, le livre de Gérard Dôle ne m’a pas arraché le début d’un agacement. Son Van Helsing dépasse de loin (évidemment) celui de la superproduction qu’on nous a servie cette année - et qui m’a permis de faire une bonne sieste pour la modique somme de 6 euros, plaisir que je m’accorde habituellement pendant les Rohmer - . Si son style tombe parfois « à la mode de » et donc légèrement à plat (nous pourrons parler ici d’un style enclin à ou, autrement dit, incliné), les trois histoires s’inscrivent dans une tradition du fantastique que les éditions Terre de Brume perpétuent. Ce qui est agréable, dans ce livre, c’est avant tout la jubilation de l’auteur à manier une langue surannée et un vocabulaire adapté aux changements d’époque et d’origine.


Trois nouvelles assez longues pour trois époques et trois lieux : Transylvanie 1602, Allemagne 1876 et France 1885. Il faut, cependant, se défaire de ses préjugés avant de lire Le Mystère Van Helsing. Gérard Dôle mêle effectivement références et nouveautés, tout en respectant une certaine cohérence temporelle. On l’imagine plus à l’aise dans des faubourgs contemporains, pour que sa gouaille, que l’on sent contrainte par moment, s’exprime dans la pleine mesure de son talent. Notez qu’on lui doit déjà Les Ogres de Montfaucon et Le Vampyre des Grampians (du même essor que Le Mystère Van Helsing) chez Terre de Brume et de plusieurs nouvelles fantastiques. Il est par ailleurs auteur compositeur, interprète et journaliste. Une pluralité de talents qui donne le sentiment qu’il pourrait s’attaquer à tout.

Anne Fakhouri

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.