Le Prisonnier de Pierre
( 1 )
de Jean Richardson et Alan Mac Donald
aux éditions Folio Junior
Genre : Fantastique

Auteurs : Jean Richardson , Alan Mac Donald , Helen Mc Cann , Roger Stevens
Couverture : Benjamin Carré
Date de parution : octobre 2004 Inédit
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Recueil
Nombre de pages : 124
Age minimum : 10 ans
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Jean Richardson ou Alan Mac Donald

L’histoire au coeur de quatre étranges récits

Quatre auteurs différents pour quatre nouvelles fantastiques. L’histoire est au centre de chacune d’entre elles. Il faut croire qu’elle est une source intarissable pour les auteurs anglo-saxons. Le recueil se compose de quatre histoires courtes, dont la première donne son titre au livre : Le Prisonnier de pierre, La Malédiction du scarabée, Le Train fantôme et Le Réveil de la momie.

Quatre enfants sont confrontés au retour du passé

Dans Le Prisonnier de Pierre, un petit garçon, Richard, visite une église. Il est attiré par un murmure qui provient de la tombe d’un chevalier mort trop jeune, cinq siècles plus tôt. Il avait en effet son âge lorsque son oncle l’a fait assassiné et il veut maintenant recouvrer sa liberté. Richard ne se doute pas qu’il va se retrouver coincé dans le gisant à la place du chevalier.
Dans La Malédiction du scarabée, Steve, un jeune garçon qui n’a pas froid aux yeux, trouve par hasard une amulette égyptienne. Elle a la forme d’un scarabée. Il est loin de soupçonner qu’elle sera à l’origine de bien des malheurs.
Le Train fantôme narre l’histoire de Jim en vacances avec sa maman. Il s’ennuie ferme et décide de se balader dans la campagne environnante. Il tombe sur une gare qui semble ne plus avoir d’âge. Là, le chef de gare lui propose de l’emmener faire un tour dans le vieux train qui semble être à quai depuis des lustres. C’est le début d’un étrange voyage.
Le Réveil de la momie raconte la curieuse rencontre entre Alex et une momie vieille de plusieurs centaines d’années. En week-end à Londres avec sa tante, Alex râle. Il est loin de se douter que visiter des musées peut parfois être plus amusant que prévu !

Passé et présent se mélangent pour mieux faire naître l’irrationnel dans le quotidien

Quatre petites histoires qui raviront les jeunes enfants qui ont peur des gros pavés. Avec des mots simples et des intrigues efficaces, les auteurs content des histoires qui mêlent le passé et le présent. Quatre enfants bien contemporains sont donc confrontés à des êtres ou des maléfices venus d’autres temps. Les nouvelles les moins inattendues sont celles qui font intervenir l’Égypte ancienne. Il faut dire que le sujet est galvaudé, les écrivains pour enfant aiment particulièrement cette époque. Traiter le sujet de manière originale est devenu un exercice bien compliqué. Les enfants s’identifieront pourtant facilement aux jeunes protagonistes. Ces derniers se retrouvent dans des situations bien peu conventionnelles. On pourra regretter que ce ne soit pas grâce à leur ingéniosité qu’ils s’en sortent, mais sur un coup de chance. L’inexplicable reste bien inexpliqué et c’est finalement dommage. Bref, un petit recueil sans prétention, pour un après-midi pluvieux.

Charlotte Volper

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.