Le Rituel de l’ombre
( Marcas, maître franc-maçon 2 )
de Gabrielle Parma et Jacques Ravennes
aux éditions Delcourt
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Esotérique

Scénariste : Jacques Ravennes
Dessinateur : Gabrielle Parma
Date de parution : juin 2013 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 54
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Gabrielle Parma ou Jacques Ravennes

La boucle est bouclée.

Éric Giacometti est d’abord journaliste d’investigation avant d’être scénariste. Pendant dix ans il va travailler sur des sujets forts de santé publique comme le sang contaminé ou encore le vaccin de l’hépatite B. Il est l’auteur des Raffarinades en collaboration avec André Bercoff et aussi d’un ouvrage humoristique sur les vœux du Président de la République. C’est vers la fin des années 1990 qu’il enquête sur des affaires liées à la franc-maçonnerie sur la Côte d’Azur : les aventures du commissaire Marcas sont avant tout des thrillers fantastiques, adapté ici en bande dessinée. Il publie également un thriller sur le monde du foot avec Karim Nedjari, Tu ne marcheras jamais seul, aux éditions Michel Lafont.
 

Jacques Ravenne a rencontré Eric Giacometti sur les bancs du lycée : tous deux amateurs d’ésotérisme, ils dévorent les livres sur les grands mystères occultes. Ils vont créer ensemble le personnage du commissaire Marcas dont les aventures sont à contre courant des images négatives véhiculées sur la franc-maçonnerie.

Gabrielle Parma est né en 1975 en Italie. Ses différentes réalisations et illustrations sont plutôt portées sur des thèmes sociaux comme l’aide humanitaire, la peine de mort ou encore l’émigration et les enfants soldats. En 2006 il signe un western, Gli Sconfitti, chez Renoir Comics. En 2009 aux éditions Clair de lune il publie Shimabara. Il a également travaillé pour des sociétés de jeux vidéos sur des projets comme Martin Mystère ou pour des magasine comme Heavy Metal et Il Giornalino

Les événements se précipitent 

Quand le commissaire Marcas débarque au musée avec l’agent de la DGSE Jade Zevinski, il est loin de se douter que le groupuscule aux mains de Sol va l’attaquer au grand jour. Après une attaque surprise des plus destructrices contre l’obédience maçonnique parisienne, Jade est enlevée par la Jardinière, l’exécutrice de la société de Thulé, une organisation néonazie.

Les supérieurs hiérarchiques de Marcas lui imposent des vacances forcées qui ressemblent à une mise à pied, alors que sa priorité est de retrouver Jade avant que la tueuse sadique n’exerce ses talents sur la jeune femme... Il recevra une aide inattendue, mais arrivera-t-il à empêcher le rituel de l’ombre ?

La fin du rituel.

Ce tome marque la fin de l’histoire du Rituel de l’ombre. Cet album est plein d’action et de scènes de combat. Le groupuscule néonazi donne vraiment du fil à retordre au commissaire ! Les auteurs ne sont pas avares de révélations sur le monde occulte, bien au contraire. On en apprend un peu plus sur les origines de la franc-maçonnerie et ses rites, ainsi que sur le fameux rituel de l’ombre si cher à Sol, le chef de la société de Thulé. Rêvant de redorer le blason d’un troisième Reich disparu, il va tout faire pour mettre des bâtons dans les roues de Marcas et de ses amis.

L’intrigue est toujours aussi prenante et on suit avec intérêt les avancées de ce commissaire insolite dans un monde fait de faux semblants et de mensonges et énigmes occultes. Sachez que vous en apprendrez aussi beaucoup sur notre policier émérite. Seul petit bémol, les dessins... Les visages des personnages ne sont pas toujours respectés sur certaines scènes d’action et divers passages, on s’y perd un peu. Au tout début par exemple un personnage perd sa barbe pour la retrouver aussitôt, sans justification. Mais ce n’est pas trop gênant, tant l’intrigue et le suspense vous tiendront en haleine jusqu’au bout pour une fin en apothéose !

La boucle est bouclée...

 

 

Yann Blanchard