Le Temps désarticulé
( 1 )
de Philip K. Dick
aux éditions J’ai lu ,
collection Science-fiction
Genre : SF

Auteurs : Philip K. Dick
Couverture : Philippe R. Hupp
Date de parution : janvier 1996 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : Time Out of Joint
Cycle en vo : Guin Saga
Parution en vo : janvier 1959

Lire tous les articles concernant Philip K. Dick

Un roman charnière

C’est curieux comme parfois certains auteurs acquièrent une dimension qui les confine presque au rang de légende de la SF. Parce qu’il a produit de purs chefs d’œuvres (Ubik, Le Maître du Haut Château), parce que ses questions sur la réalité ont bouleversé des générations de lecteurs, notamment et surtout français, et parce qu’il a terminé sa vie en étant pas très net psychologiquement, Philip K. Dick est de ceux-là. Il est depuis des années sur un véritable piédestal dans l’esprit de nombreux fans. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le formidable site : http://Le-ParaDick.com.

Tout paraissait si paisible

Dans cette petite ville des années 50, Ragle mène une existence plutôt heureuse et tranquille. Paisiblement installé chez sa sœur Margot et son mari Vic, il gagne jour après jour le concours organisé par le journal du coin. Ragle est une espèce de héros local, voire même national, car depuis des années, il n’a jamais perdu. Il faut dire que répondre à Où sera Le Petit Homme Vert La Prochaine Fois ? lui prend toutes ses journées. Mais, un jour, un grain de sable remet tout en cause. Et si l’environnement de Ragle n’était qu’un rêve ? La ville, les gens, l’époque ? Et si tout cela n’était orchestré qu’autour de Ragle, pour le maintenir prisonnier de cette agglomération, de ces quelques pâtés de maisons ?

Charnière

 

Ecrit en 1959, Le Temps désarticulé est en général considéré comme un roman charnière dans la bibliographie de Philip K. Dick. Il commence à explorer franchement le glissement de la réalité et à la remettre en cause. La dimension de la supercherie développée autour du héros est impressionnante. On sent les prémisses de ce qui plus tard donnera notamment Ubik. Sans égaler le génie de ce dernier, Le Temps désarticulé reste aujourd’hui encore un bon roman plutôt agréable à parcourir. Une bonne pioche dans sa bibliographie qui fait penser au film avec Jim Carrey : The Truman Show. Voilà un roman de Dick un peu oublié à redécouvrir.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.