Le choix des blogueurs #2 : Au pays des cave trolls
de Patrick K. Dewdney et Victor Lavalle
aux éditions
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Fantastique

Auteurs : Patrick K. Dewdney , Victor Lavalle , Fabien Cerutti , Steven Erikson , Thomas Geha
Date de parution : 0000 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Patrick K. Dewdney ou Victor Lavalle

L’été arrive et certains sont encore hésitants quant aux choix des livres à emmener en vacances ! Pour vous aider, nous avons demandé à des blogueurs de nous indiquer leur top de ce premier semestre 2018.

Aujourd’hui, c’est Céline et Bruno du blog Au pays des cave trolls, qui nous livrent leur sélection estivale.

L’Enfant de poussière de Patrick Dewdney : ce roman a de très bons avis un peu partout, il est dans la sélection du prix Planète SF et m’intrigue assez. En été, j’ai un peu plus de temps pour lire de gros romans donc j’en profite pour celui-ci. Premier roman dans la fantasy de Patrick K Dewdney qui a publié de la poésie et du roman noir, L’Enfant de poussière est le premier tome d’une saga de Fantasy historique qui suit Syffe un enfant orphelin grandissant dans les rues comme personnage principal. C’est un roman d’apprentissage avec un personnage central qui a l’air très intéressant.



Les Jardins de la lune de Steven Erikson : tout le monde en parle et en dit beaucoup de bien. J’ai donc envie de juger par moi même après l’avoir acheté aux Imaginales.
Premier tome d’une longue série, il peut se lire indépendamment des autres. Cette saga est connue comme une des œuvres majeures de la Fantasy, ce qui donne déjà envie de le lire ! L’univers est très dense et a fait l’objet de jeux de rôle, second argument pour avoir envie de le lire. Au programme : bataille, trahisons, magie, divinités, récit sombre. Troisième argument pour donner envie de se plonger dans cet univers.



Des sorciers et des hommes de Thomas Geha : nous avons acheté ce roman le dernier jour des Imaginales pour mieux connaitre l’auteur et parce que c’était un one shot. Et ce roman a été adopté et lu par nous deux. Le roman est vraiment surprenant à plus d’un titre : ses personnages, sa construction et son intrigue à tiroirs, un peu à la Pulp Fiction... L’univers est très bien mis en valeur par la très belle couverture de Xavier Colette. Un excellent roman qui se lit vraiment très bien, une magie originale et puissante, une plume efficace, vraiment une grande réussite !



Le Bâtard de Kosigan : le testament d’involution de Fabien Cerutti : c’est un tome 4 et il faut avoir lu les précédents. Mais pour ceux qui ne les ont pas lu, la série est à découvrir. Les deux premiers peuvent se lire indépendamment et les 3 et 4 forment un tout. Ce dernier tome vient conclure en beauté une magnifique série de fantasy historique, où l’histoire est différente de ce que les livres nous enseignent. Ce tome apporte son lot de révélations et un très bel hommage aux littérature de l’imaginaire. Un personnage central fabuleux, mercenaire et séducteur, de l’action, des complots et un style qui met de superbes histoires en valeur. Une série vraiment à découvrir, parmi ce qui ce fait de mieux en fantasy historique de nos jours !



La Ballade de Black Tom de Victor Lavalle : un livre de la collection Une heure lumière éditée chez Le Bélial (excellente collection avec beaucoup d’ouvrages très variés à découvrir pour ceux qui ne la connaissent pas, uniquement des romans courts dans tous les domaines de l’imaginaire). Ce roman fait partie d’un courant littéraire reprenant ou s’inspirant de textes de Lovecraft mais en donnant une place plus importante aux femmes et aux personnes de couleur. Victor Lavalle, romancier noir américain vivant à New-York, a décidé de réécrire la nouvelle L’Horreur à Red Hook à sa manière. Ce court roman est vraiment bluffant par la réécriture de la nouvelle d’origine et par ses choix narratifs. Il est assez court mais aborde beaucoup de thèmes. Victor Lavalle arrive à rendre son récit particulièrement glaçant tout en le rattachant à la mythologie créée par Lovecraft et à la dépasser.

Estelle Hamelin