Le ciel est partout
de Jandy Nelson
aux éditions Gallimard Jeunesse ,
collection Pôle Fiction
Genre : Littérature générale
Sous-genres :
  • Récit intimiste

Auteurs : Jandy Nelson
Date de parution : avril 2013 Réédition
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 432
Age minimum : 12 ans
Titre en vo : The Sky is Everywhere
Première parution : mai 2010

Lire tous les articles concernant Jandy Nelson

La chronique écrite de Fanny B., 17 ans.

L’auteure
 
Jandy Nelson est une auteure américaine de romans Young Adult. Née en 1965, elle habite aujourd’hui à San Francisco. Avant de devenir auteure, elle a travaillé 13 ans en tant qu’agent littéraire. Ses deux livres "Le Ciel est Partout" et "Le soleil est pour toi" ont connu un très grand succès critique et reçu de nombreux prix littéraires. Elle a notamment gagné le Michael L. Printz Award et le Stonewall Honor en 2015 pour "Le soleil est pour toi".
 
"Le Ciel est Partout", son premier livre, est sorti en 2010 et a connu un très grand succès. Il est édité en France chez Gallimard, collections Scripto et Pôle fictions.

L’histoire
 
Quatre semaines après la mort de sa soeur, Lennie est toujours abattue, effondrée sous le poids du deuil, qu’elle respire chaque seconde. Et pourtant, c’est le moment où un beau nouveau, Joe Fontaine, débarque en salle de musique et pose les yeux sur elle. Mais aussi où Toby, l’ex de sa soeur, se rapproche beaucoup trop d’elle, tout à coup.
 
Lennie a-t-elle encore le droit de tomber amoureuse ? De jouer de la clarinette ? De marcher dans les bois ? De rire ? A-t-elle droit a une vie, au bonheur, dans un monde où Bailey n’est pas ?

Mon avis
 
Ce livre est une explosion de poésie, de saveurs, de couleurs, de tristesse, de colère, d’amour, de rires. Il est porté par une écriture dynamique, fluide, exceptionnelle, riche d’images et d’émotions. Les personnages sont hauts en couleurs, et les émotions de Lennie face au deuil de sa soeur sont explorées tout en finesse.
 
On tombe amoureux de Joe Fontaine, mais aussi de Toby, dont le chagrin nous ébranle. La douleur de Lennie, elle aussi, est ressentie vivement à travers les pages, de même que la force de son amour pour Joe. Ce livre avance sur plusieurs niveaux : en plus du thème du deuil et de la relation fraternelle, il est à noter que les héroïnes n’ont jamais connu leurs parents et plus particulièrement leur mère, figure mystérieuse que leur contait leur grand-mère qui les a élevées, et dont le manque a contribué à les souder. Il y a aussi la littérature, la poésie, la musique, sans compter le thème de l’amour, évidemment.
 
Le scénario, simple et efficace, permet de tout exploiter jusqu’au bout. Une perle du genre, tout comme l’autre magnifique livre de Jandy Nelson, "Le soleil est pour toi".

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.