Le colosse noir
de Robert E. Howard et Ronan Toulhoat
aux éditions Glénat ,
collection Grafica
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Heroic fantasy

Auteurs : Robert E. Howard

Scénariste : Vincent Brugeas
Dessinateur : Ronan Toulhoat
Date de parution : mai 2018 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 72
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Robert E. Howard ou Ronan Toulhoat

Un projet fou

Après Elric, les éditions Glénat (et Jean-David Morvan) ont décidé de proposer de nouvelles adaptations graphiques des aventures de Conan le barbare, personnage iconique de l’Heroïc fantasy née de l’imagination d’un auteur américain mort à trente ans, Robert E. Howard.

Pour Le colosse noir, ils ont décidé de solliciter Vincent Grugeas et Ronan Toulhoat, un duo marqué par le jeu de rôles, qui s’est fait remarquer avec Roy des ribauds en 2015.

De la magie noire et une princesse à sauver

Conan, mercenaire à la solde du général Almaric, boit sans trop avoir envie de boire (oui, ça arrive aux cimmériens) dans une taverne de la cité de Khoraja. Il abandonne ses compagnons et sort se promener quand il est abordé par une jeune fille voilée qui le supplie de la suivre. Intrigué, il obtempère et se retrouve dans un palais.

La jeune fille n’était autre que la princesse Yasmela, souveraine de Khoraja. Pour obéir à une ancienne prophétie, elle décide de faire de Conan le commandant de son armée, ce qui ne se fait pas sans remous. Conan va surtout bientôt découvrir que Yasmela est hantée chaque nuit par un démon nommé Nathok. Et derrière lui, il y a Thugra Khotan, un sorcier qu’il a déjà affronté…

Une adaptation réussie

Conan a déjà connu beaucoup d’adaptations, particulièrement aux Etats-Unis où Barry Windsor-Smith et surtout John Buscema ont dessiné bon nombre d’aventures du cimmérien. Sur cette histoire, notons que Ronan Toulhoat s’est complètement affranchi de ces artistes.

Il livre sa propre version, excellant notamment dans les scènes de nuit à Khoraja et dans les pages dédiées à la bataille. Yasmela est, et c’est important pour un fan de Conan, très joliment rendue. Si les autres albums de cette série sont de la même qualité, Glénat aura rendu un grand service au personnage !

 

 

 

Sylvain Bonnet

Sylvain Bonnet