Le diable du désert
( American Vampire 2 )
de Rafael Albuquerque et Mateus Santolouco
aux éditions Panini Comics
Genre : Thriller, Vampire, Western...
Sous-genres :
  • Vampire

Scénariste : Scott Snyder
Dessinateur : Rafael Albuquerque
Traduction : Jérôme Wicky
Date de parution : octobre 2011 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 160
Titre en vo :
Parution en vo : 2010

Lire tous les articles concernant Rafael Albuquerque ou Mateus Santolouco

Un second tome dans la lignée du premier, plein de rebondissements, d’action et de violence... Quand l’histoire des Etats-Unis croise celle des Vampires...

 Initiée par Stephen King, American Vampire est une série commençant au temps des cowboys aux Etats-Unis et se déroulant sur plusieurs décennies. Elle raconte de façon violence et musclée l’affrontement entre plusieurs clans de vampires à travers notamment l’histoire de Skinner, premier né d’une nouvelle race de buveurs de sang et en plus doté d’une moralité plus que douteuse... 

Des financiers aux allures de bandits...

Car Skinner fait partie de ces héros détestables qu’on ne peut s’empêcher d’aimer un peu quand même. Dans le premier tome de la série, on le voyait s’opposer à d’anciens vampires qui voulaient sa peau. Terriblement attirant, il semait une sacrée pagaille dans les milieux glauques d’Hollywood aux débuts du cinéma. 
 
Dans ce tome 2 on le retrouve tenancier d’un bordel à Las Vegas dans les années 30. Dans le secteur, un gigantesque barrage se construit à grands coups de dollars et de corruption. Seul le shérif local essaie de restaurer l’ordre et de faire la lumière sur les agissements malfaisants des entrepreneurs. Mais lorsque les meurtres se multiplient, il découvre qu’il a en face de lui des hommes d’affaires aux dents un peu trop longues pour être honnêtes... 

Du sang sur les murs.  
 
Joyeusement violente et sombre, cette série a du nerf... Ce n’est rien de dire que le sang gicle sur les murs tout au long de l’album... On y retrouve une bonne partie des personnages des premiers tomes dans une nouvelle décennie de corruption et de meurtre. Que l’action se déroule à Las Vegas, la cité du vice, est totalement logique. Si une bonne partie des clichés vampiriques sont présents (dont celui de la jeune vampire essayant de combattre sa nature et d’être "normale"), l’affaire est rondement menée avec de multiples rebondissements.
 
Déjà à la manoeuvre lors du premier tome, Scott Snyder (qui a déjà bossé pour Marvel et D.C.) et Rafael Albuquerque (Blue Beetle, Superman, Batman et Savage Brother) ont su garder le dynamisme de l’histoire, croisant leur récit avec l’Histoire des Etats-Unis. Une jolie réussite pour une série vampirique intelligente et pleine d’action. 

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.